La diaspora chinoise aux Mascareignes : le cas de la Réunion

par Hee Kam Édith Wong

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Denys Lombard.

Soutenue en 1994

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Le but de cette thèse est l'étude de l'évolution globale de la minorité chinoise aux Mascareignes, et plus particulièrement à la Réunion. Elle comprend une introduction et trois grandes parties structurées selon un ordre chronologique. L'introduction dresse un bilan des travaux antérieurs, et présente la problématique personnelle, qui cherche à analyser comment s'est faite l'intégration d'une minorité à la societé d'une colonie française créolophone, dont le statut est devenu celui d'un département à partir de 1946. La première partie évoque les premières introductions de Chinois dans l'archipel, des origines jusqu'au milieu du XIXème siècle, en particulier à partir de 1844 où démarre le premier engagisme. La deuxième partie concerne la formation et la structuration d'une communauté entre 1862 et 1946, elle suit la dissémination des Chinois à travers l'île. L'accent est mis sur leurs choix professionnels, en particulier dans le secteur commercial, au sein de la societé de plantation : les Chinois n'y ont d'autre choix que de se replier sur leur vie communautaire axée autour des associations, des temples, des réseaux interinsulaires, et des formes d'expressions culturelles traditionnelles, en particulier par leurs écoles. La troisième partie porte sur la période allant de 1946 à nos jours, et montre comment la départementalisation a influé sur l'évolution de cette minorité en accélérant son processus d'intégration. Les mutations économiques ont poussé les Chinois à des stratégies de réajustement, d'où de profondes répercussions sur leur vie socio-politique, culturelle et religieuse. La conclusion fait une évaluation de leur parcours et trace des perspectives d'avenir. (Doc-thèses)

  • Titre traduit

    The Chinese diaspora in the Mascarenes : the case of Reunion Island


  • Résumé

    The aim of this thesis is the study of the Chinese minority in the Mascarenes, and more particularly in Reunion Island. It consists of an introduction and three main parts following chronological order. The introduction and three main parts following chronological order. The introduction gives a summary of previous studies in the matter, and presents an attempt to analyze the settling-down of a minority into a French creolophone colony, which would become a French overseas department en 1946. The first part is concerned with the period when the Chinese were first introduced in the island until the middle of the XIXth century, more precisely up to 1844 when indenture started. The second part deals with the formation and the organisation of the Chinese community between 1862 and 1946: the emphasis is put on the choices of professions, mainly in commerce winthin that society of plantation. The Chinese had no other choice but turn in on themselves, on their community life centrered around their associations and their intersular networks. The third part covers the period from 1946 until nowadays. It shows how greatly the status of the department influenced the evolution of the Chinese community by accelerating the integration process. The economic changes incited the Chinese to find new setting-in strategies, which deeply affected their social, political, religious and cultural life. The conclusion presents the contribution of the Chinese to Reunion Island history and proposes some prospects for the future.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Éd. l'Harmattan à Paris, Montréal

La diaspora chinoise aux Mascareignes : le cas de la Réunion


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4312 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1314
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1950
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Éd. l'Harmattan à Paris, Montréal

Informations

  • Sous le titre : La diaspora chinoise aux Mascareignes : le cas de la Réunion
  • Détails : 1 vol. (XI-496 p.)
  • ISBN : 2-7384-4513-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 473-485. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.