Etude expérimentale et numérique des flammes laminaires étirées stationnaires et instationnaires

par Frédéric Aguerre

Thèse de doctorat en Energétique

Sous la direction de Juan-Carlos Rolon.


  • Résumé

    Ce document présente l'étude de la structure des flammes laminaires étirées non prémélangées en régime stationnaire et en régime instationnaire. La démarche adoptée est de confronter les résultats d'expériences réalisées sur un bruleur laminaire à ceux obtenus par le calcul. Dans une première partie, la flamme stationnaire est analysée grâce à différents outils. Des simulations numériques sont menées dans une approximation monodimensionnelle. D'autre part, des mesures par diagnostic optique (diffusion Rayleigh, DRASC, PLIF, LVD) sont effectuées dans un brûleur en configuration stationnaire. Les résultats de ces mesures sont comparés a ceux des simulations numériques et permettent de valider le modèle de cinétique chimique utilisé. Dans la seconde partie de l'étude, la flamme est soumise à des perturbations instationnaires: variation temporelle du taux d'étirement et interaction flamme-tourbillon. Une première modification du montage expérimental permet d'introduire une variation sinusoïdale des vitesses d'injection. Les expériences réalisées utilisent l'émission spontanée du radical oh et la vélocimétrie laser résolue dans le temps. Les résultats confirment les tendances obtenues par les simulations numériques monodimensionnelles. Une modification supplémentaire du dispositif expérimental est réalisée afin de permettre l'envoi vers la zone de réaction d'un tourbillon torique. Les premières expériences, visualisation par tomographie laser et mesures des vitesses axiales, sont décrites. Différents régimes d'interaction sont mis en évidence. Les perspectives de développement sont évoquées.

  • Titre traduit

    Experimental and mumerical study of steady and unsteady laminar strained flames


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-207 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 136 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 56507
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.