La réalisation d'objets techniques : source de l'évolution technique : l'exemple des ponts et des installations chimiques depuis le dix-neuvième siècle

par Pierre Lépée

Thèse de doctorat en Génie industriel

Sous la direction de Michel Liu.


  • Résumé

    La thèse cherche à établir que l'évolution technique résulte de la réalisation d'objets techniques successifs, et qu'elle ne relève donc pas du seul domaine cognitif, mais nécessite la réalisation de projets pour pouvoir se manifester. Il s'en suit que la confrontation avec le réel est aussi essentielle au progrès technique que la validation de la preuve l'est à l'avancement des sciences. Dans le processus de réalisation des objets techniques, la recherche considère : 1) la combinaison des spécialités techniques qui sont mises en œuvre et leur cohérence, 2) les organisations qui permettent la coordination technique des projets, leur financement, la formation des acteurs, 3) les facteurs d'évolution que sont la réfutabilité sur le terrain, l'enrichissement des savoir-faire par l'action, les limitations de la rationalité technique et son caractère humain, 4) les formes du changement : continuité et discontinuité, 5) l'influence du système technique. La méthode suivie est systémique, elle situe l'objet technique dans le milieu qui rend possible sa production et son utilisation. Le système est ouvert, on considère les facteurs qui concourent à la réalisation d'un objet technique, et les relations que l'objet technique entretient avec l'environnement, avant, pendant et après sa réalisation. Les exemples sont pris dans la construction des ponts, des usines à gaz, des installations chimiques, depuis les deux derniers siècles. Ils mettent en évidence une complication des objets techniques par accroissement du nombre des techniques avec le temps. Ils montrent que réalisations, savoirs et organisations sont de plus en plus interdépendants. Le concepteur-réalisateur entoure de quelques hommes cède progressivement la place à des équipes de spécialistes nombreux. L'organisation permet, coordonne et harmonise l'exercice des savoirs qui se concrétisent en réalisations techniques. Ces dernières à leur tour enrichissent les savoirs. La complication des objets techniques s'accompagne d'un accroissement de la complexité des organisations. Le cloisonnement des disciplines fait obstacle au déroulement harmonieux des activités à accomplir. La recherche est donc une réflexion sur l'action, qui s'inscrit à la fois dans le cadre de la recherche-action et dans celui du génie-industriel.

  • Titre traduit

    The realization of technical objects : source of the technical evolution. The exemple of bridges and chemical plants since the nineteenth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (690 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 316 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 55648
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.