Biotransformation de ricinoléate de méthyle en gamma-décalactone par des levures

par Anne Endrizzi-Joran

Thèse de doctorat en Biotechnologie

Sous la direction de Jean-Marc Belin.

Soutenue en 1994

à Dijon .


  • Résumé

    De nombreux microorganismes font l'objet de dépots de brevet et de développements industriels en raison de leur aptitude a produire la gamma-decalactone par biotransformation d'acides gras. L'objectif premier de ce travail était de trouver de nouvelles souches de microorganismes (levures, champignons filamenteux) non mentionnes dans les brevets, capables d'effectuer la bioconversion du ricinoleate de méthyle en gamma-decalactone. Un criblage a été effectué sur une cinquantaine de microorganismes, capables de se développer en présence d'alcanes ou de méthanol comme seule source de carbone, et possédant des peroxysomes. Parmi les microorganismes capables de produire la gamma-decalactone dans un milieu ne contenant que le ricinoleate de méthyle comme source de carbone, deux groupes peuvent être distingués: d'une part, des souches produisant la lactone pendant toute la durée de l'incubation et, d'autre part, des souches produisant rapidement la lactone mais consommant ensuite ce compose d'arome. Quatre levures sont potentiellement intéressantes du point de vue de leur production de lactone. Parmi elles, la souche d1, produit, après optimisation des conditions de culture, 3g. L#-#1 de gamma-decalactone en 6 jours. La faible croissance des levures dans le milieu de bioconversion, la concentration en ricinoleate de méthyle sont, en général, des facteurs limitant peu la bioconversion. Par contre, l'état physiologique de la biomasse, la consommation de la lactone et de l'acide 4-hydroxydécanoique, la lactonisation incomplète de l'acide 4-hydroxy-décanoique ont une influence importante sur le rendement de la bioconversion. La beta-oxydation péroxysomale est impliquée dans la biotransformation du ricinoleate de methyle en gamma-decalactone par Pichia Guilliermondii. Le ricinoleate de méthyle est a la fois substrat de la biotransformation et inducteur des activités enzymatiques de la beta-oxydation. Candida intermedia atcc 28324 est capable de consommer rapidement la gamma-décalactone qu'elle produit mais aussi la gamma-décalactone de synthèse. La beta-oxydation péroxysomale semble également mise en oeuvre dans la consommation de la gamma-décalactone par candida intermedia mais ne constitue pas l'étape limitante: la dégradation de la chaine latérale de cette molécule par omega-oxydation devra être confirmée


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (242 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 201 réf..

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH END 296
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1994/78
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.