Contribution des endomycorhizes à la production de plants micropropagés d'ananas (Ananas comosus (L. ) Merr)

par Jean-Philippe Guillemin

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Silvio Gianinazzi.

Soutenue en 1994

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La micropropagation est une biotechnologie qui permet de produire des plants indemnes de maladie mais elimine la symbiose endomycorhizienne. Nos experiences ont ete realisees, en salle climatisee sous conditions tropicales, avec trois varietes d'ananas micropropages (queen tahiti, cayenne lisse et spanish) et cinq champignons endomycorhizogenes. L'endomycorhization des ananas des la sortie de la vitroculture ameliore leur nutrition minerale (biofertilisant), leur croissance et leur contenu en pigments photosynthetiques; le champignon glomus sp. (lpa21) s'est avere le plus efficace. Une correlation negative a ete observee entre l'effet endomycorhizien sur le developpement de la partie aerienne et sur celui de la partie racinaire indiquant un effet bioregulateur des champignons sur la croissance de la plante; ceci menant a l'obtention d'un systeme racinaire plus petit mais plus efficace. L'effet endomycorhizien sur la croissance est reduit quand les ananas sont cultives en presence d'un niveau trop eleve de p tellurique. Dans ce cas, on observe des baisses des taux d'infection estimes apres coloration des activites succinate deshydrogenase et phosphatase alcaline fongique, representant respectivement les parties vitales et fonctionnelles du champignon. Ces estimations donnent une image plus realiste, que les colorations non vitales, de l'efficacite de la symbiose. Les endomycorhizes augmentent la tolerance des ananas a des sols a forte salinite (nacl) et vis-a-vis de pathogenes du sol (un nematode: pratylenchus brachyurus, et un champignon: phytophthora cinnamomi); vraisemblablement par une hausse des teneurs en composes phenoliques racinaires. Les champignons endomycorhizogenes peuvent donc etre consideres comme des agents de bioprotection. L'application de fongicides (phosethyl-al, etridiazol, captane et manebe) et de nematicides (phenamiphos et ethoprophos) est compatible sous certaines conditions avec le developpement et l'activite de la symbiose; les endomycorhizes peuvent donc etre inclus dans un schema de lutte integree. L'utilisation d'inoculi commerciaux confirme que cette biotechnologie peut ouvrir des perspectives interessantes a la production de plants micropropages


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 60-72, [192] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1994/19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.