Mise en evidence et clonage d'adnc codant pour des petites proteines g chez petunia hybrida

par COLETTE JAKO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Teyssendier de la Serve.

Soutenue en 1994

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude des petites proteines g animales et de levure a montre qu'elles jouaient des roles importants dans les mecanismes de secretion et de transduction des signaux. De telles proteines commencent a etre connues chez les vegetaux. Le but de cette these est de cloner et de caracteriser des adnc codant pour des petites proteines g chez petunia hybrida. Dans une premiere partie, nous avons mis en evidence dans le plasmalemme de petunia la presence de proteines reconnues par des anticorps diriges contre des petites proteines g animales. Dans les memes echantillons, nous avons revele cinq proteines capables de fixer du gtp radioactif. En seconde partie, nous avons isole un adnc vegetal codant pour une proteine presentant des homologies de sequence avec les petites proteines g animales. Nous avons essaye trois strategies differentes: le criblage d'une banque d'adnc avec un oligonucleotide, l'amplification par pcr avec une puis deux amorces specifiques des sequences recherchees. Seules les amplifications avec deux oligonucleotides specifiques nous ont donne un resultat positif. Ces reactions nous ont permis d'amplifier trois fragments d'adnc de sequences differentes mais codant toutes trois pour des petites proteines g. Nous avons alors utilise deux des fragments isoles pour cribler une banque d'adnc de feuille de petunia. Ce criblage a donne, pour l'une des sondes utilisees, un adnc complet. Cet adn possede toutes les sequences caracteristiques des petites proteines g. La sequence proteique deduite de la sequence de cet adnc presente de fortes homologies avec les petites proteines g de la famille ypt/rab. Nous avons montre que le gene codant pour la proteine que nous avons isolee fait partie d'une famille de genes. Nous avons ensuite mis en evidence une expression majoritaire de l'arn codant pour cette proteine dans les fleurs de petunia puis nous avons purifie la proteine et montre qu'elle etait capable de fixer le gtp


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 97
  • Annexes : 125 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.