Relaxation dielectrique et dynamique de reseau dans les solutions solides de titanate de baryum strontium et de titanate de baryum plomb

par PASCALE GOUX

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Bernard Jannot.

Soutenue en 1994

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail est d'etudier les mecanismes moteurs des transitions de phase et la symetrie du mode mou dans les solutions solides de titanate de baryum strontium et de titanate de baryum-plomb. Il comporte une etude bibliographique des composes etudies et une presentation des methodes experimentales utilisees (spectroscopies d'impedance, raman et diffraction des rayons x). Les echantillons a base de plomb ont ete elabores sous forme de ceramiques au laboratoire de physique de dijon par voie solide et au critt de maubeuge par voie liquide. Compte tenu de la difficulte d'obtenir des echantillons de bonne qualite cette partie a particulierement ete developpee. Les deux derniers chapitres reportent les resultats experimentaux et les discussions. Le diagramme de phase des solutions solides de titanate de baryum strontium a ete complete et le caractere ferroelectrique quantique des solutions a forte concentration en strontium a ete demontre. La conduction a haute temperature due a des lacunes d'oxygene dans les solutions solides de titanate de baryum-plomb a ete observee et expliquee par la relaxation de charges d'espace. L'evolution du comportement du mode mou a ete etudiee par spectroscopie raman et les courbes de dispersion de phonons de ces solutions ont ete calculees avec un modele de dynamique de reseau (modele a coquilles rigides). L'analyse des vecteurs propres a confirme les resultats obtenus experimentalement. La relation a ete faite entre la symetrie du mode mou, la nature de la transition ferroelectrique et la presence ou non d'une sequence de phase multiple


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 P.
  • Annexes : 48 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.