La quete de l'identite antillaise chez les ecrivains de la caraibe anglophone (1930-1955)

par Jean Leclerc

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de J-PIERRE DURIX.

Soutenue en 1994

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les annees trente, ce sont les annees de la prise de conscience politique, de la revendication syndicale. Il y a alors comme un reveil des peuples colonises qui trouvera son aboutissement a bandoung in 1955. Ces annes-la voient les premieres oeuvres de claude mc kay : banana bottom (1933), d'alfred mendes : black fauns (1935) et de clr james : minty alley (1936). Ces romans, par la remise en question de l'ordre etabli, ameneront les auteurs de la caraibe anglophone a une prise de conscience et contribueront a leur emancipation tant politique que litteraire. A partir des annees trente, on ose enfin ecrire pour contester, puis depasser la contestation et faire naitre une authentique litterature.

  • Titre traduit

    The quest for west indian identity in the works of english-speaking writers in the caribbean (1930-1955)


  • Résumé

    The thirties were the years of political awakening, the birth of trade-unions in the caribbean. All this was to lead to bandoung in 1955. Those were also the years when claude mc kay, alfred mendes and clr james became known as writers. In those years, writers at long last dared to weite, to question the established colonial order. Once the political and literary emancipation stage was through, an authentic literature could blossom.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.