Livres, lecteurs et lectures dans l'oeuvre romanesque de louis aragon

par Jacques Geoffroy

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Martine Bercot.

Soutenue en 1994

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these se fonde sur un constat : l'abondance et la permanence des livres inscrits dans l'oeuvre romanesque d'aragon. La premiere partie, dans une perspective chronologique, retrace les metamorphoses du livre. Elles sont conditionnees par des facteurs biographiques (au fil des ages, les rapports du lecteur avec les livres alternent de l'attraction au rejet) et esthetiques : dada et le surrelaisme correspondent a une periode de contestation du livre); les romans du realisme socialiste restaurent son role positif ; la troisieme carriere romanesque ouvre une nouvelle ere de suspicion critique. La deuxieme oartie, dans une perspective narratologique, etudie les fonctions du livre dans ses rapports avec les principales categories du recit : il est un auxiliaire efficace pour signifier l'espace-temps; il assume une fonction de caracterisation pertinente pour les personnages; il entretient avec le recit qui l'inclut une relation metadiscursive. Dans la troisieme partie, nous essayons de cerner le portrait complexe du lecteur implique par un texte qui dialogue avec son narrataire. Les romans d'aragon s'ecrivent en pleine conscience de la relation auteur public : la problematique de la reception est au coeur de cette oeuvre. La quatrieme partie, prenant acte de l'abondance des citations, s'interroge sur quelques aspects de l'intertextualite chez aragon, elle est une cle essentielle de son ecriture, que le point de depart en soit les livres des autres, ceux d'elsa triolet ou ses propres ecrits. Enfin, a la jonction du lire et de l'ecrire, nous etudions l'autorepresentation de l'ecriture dans les derniers romans.

  • Titre traduit

    Books, readers and reading in aragon's novels


  • Résumé

    The first part, which is a chronology, deals with the shifts in these books. Those changes depend upon biograophical factors : with time, the relationship between reader and books shifts from attraction to rejection ; they also depend upon aesthetic factors : while dadaism and surrealism correspond to a period when books were open to controwersy, the novels of the socialist realism period restored their positive role; then, the third part of his career as novelist heralded a new era of critical suspicion. The second part, in its narratological approach, analyses the role played by books as regards their relationship with the main types of narrative discourse : the book serves as an efficient signifier of time and space, its function proves quite relevant as far as characterization is concerned and finally it entertains a metadiscursive relation with the narrative it is enclosed in. In the third part, we try to draw the intricate portrait of the reader as he is involved in a text which is conversing with its mock reader. Arag's novels were written in full awarenss of the relation between the writer and his public; this issue lies at the very heart of aragon's works. Taking the abundance of quotations into account, the fourth part reflects on a few aspects of intertextuyality in aragon's novels, indeed, intertextuality provides an essential clue to his writing, whether the starting-point be other writers'books, elsa triolet's or his own.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 179982
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.