Approche des phénomènes cycliques par la méthode à grand incrément de temps

par Markus Arzt

Thèse de doctorat en Mécanique, génie mécanique génie civil

Sous la direction de Pierre Ladevèze.

Soutenue en 1994

à Cachan, Ecole normale supérieure .


  • Résumé

    Ce travail est l'application d'un algorithme à grand incrément de temps pour l'analyse de problèmes d'évolution en temps. Contrairement aux méthodes classiques basées sur le schéma pas à pas, l'ensemble du chargement est étudié en un seul grand incrément. Il s'agit d'une analyse non linéaire de structures soumises à un chargement cyclique. La relation de comportement viscoplastique du matériau est décrite par variables internes. Une formulation standard et normale permet de définir des directions de recherche à partir de l'operateur tangent afin de réduire le nombre d'itérations de la méthode. Une technique utilisant deux échelles de temps est développée pour diminuer les calculs numériques des simulations. Une comparaison des résultats obtenus par un calcul classique est effectuée dans le cas d'un problème simple. Les résultats pour une structure comportant de l'ordre de 3000 degrés de liberté soumise à un chargement de 1000 cycles sont également présentés

  • Titre traduit

    Prediction of cyclic phenomena by the large time increment method


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 p.)
  • Annexes : 56 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CTLes / THE ARZ
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE ARZ (Salle de réf.)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.