Étude de l'activation des éosinophiles normodenses différenciés à partir de cellules de moelle osseuse humaine normale

par Ritu Bahl

Thèse de doctorat en Génie Biomédical

Sous la direction de Chantal Damais.


  • Résumé

    Le but de cette thèse est de faire la mise au point d'une technique pour l'obtention d'une population pure d'éosinophiles en grande quantité. En partant de cellules de la moelle osseuse nous avons différencié les cellules souches vers la lignée éosinophilique. La technique présente plusieurs avantages notamment la simplicité de la mise en œuvre et la facilité de récupération des cellules une fois différenciées. Les cellules sont des cellules normodenses, c'est-a-dire des cellules non activées. Dans la deuxième partie, nous avons commencé une étude concernant la réponse de ces cellules à l'activation par des cytokines connues pour participer aux réponses inflammatoires comme l’INF GA MMA ETL’IL4 en terme de modulation phénotypique, de production de cytokines et de métabolisme oxydatif des cellules.

  • Titre traduit

    A study of the activation of normodense eosinophils obtained from normal human bone marrow cells


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (88 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 272 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994 BAH 684

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994COMPD684
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.