Étude, expérimentation et modélisation de structures hybrides innovantes de machines tournantes et linéaires

par Laurent Prevond

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de C. Sol.

Soutenue en 1994

à CNAM .


  • Résumé

    Les dispositifs innovants étudies dans cette thèse se caractérisent par les principes communs suivants: ce sont des machines synchrones hybrides dont le champ d'excitation est crée par des aimants situes sur le même ensemble que le bobinage induit. De ce fait l'autre partie est passive. La variation du flux d'induction a travers les bobinages induits est obtenue par commutation du flux de ces aimants a l'aide des pièces polaires de la partie passive. Deux autres caractéristiques sont utilisées des que possible: bobinage induit global, c'est a dire pouvant enlacer plusieurs pôles, constitue d'un simple solénoïde permettant une grande facilite de montage et un très bon taux de remplissage. Fonctionnement en monophasé grâce a un positionnement adéquat a l'arrêt. Parmi nos réalisations utilisant ces principes, nous pouvons distinguer les dispositifs de machines tournantes et linéaires. Les actionneurs linéaires sont modulaires, possèdent un rail entièrement passif et peuvent être économiques. L'autopilotage peut être électronique avec ou sans capteur, ou electromecanique. Les machines tournantes possèdent des caractéristiques spécifiques. Elles peuvent être par exemple rapide (50 000 tr/mn) ou miniature (diamètre<10mm). Des modélisations analytiques et numériques ont permis une bonne compréhension du principe de ces structures et de leur conception. Nous avons mis au point une méthode rapide de modélisation de nos structures associant le calcul analytique et numérique par éléments finis en régime non linéaire. Les expérimentations ont montre des résultats intéressants compte tenu de la simplicité des machines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180 p.)
  • Annexes : 47 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de technologie de Belfort-Montbéliard. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH94 PRE
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 191
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Th A 191 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.