Modifications physiologiques chez le coureur de demi-fond au cours d'une saison d'entrainement

par Patrice Ouvrier-Buffet

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Emmanuel Van Praagh.

Soutenue en 1994

à Clermont Ferrand 2 .


  • Résumé

    L'objet de ce travail est de mettre en évidence certains paramètres physiologiques dont la consommation maximale d'oxygène (vo#2max), la vitesse a 4 mmoles (v 1a4), l'économie de course (vo#2/vitesse) et la vitesse maximale aérobie (vo#2#m#a#x/cout énergétique), afin de déterminer dans une population (n = 52) de spécialistes de demi-fond (courses de 800 m au 5000 m) de niveau régional a international, quelle peut être l'influence de ces paramètres sur la réalisation de performances. En outre, une étude complémentaire sur 12 sujets (spécialistes de demi-fond, ages de 18 ans), ayant pour but d'observer des modifications de certains facteurs physiologiques au cours d'une saison d'entrainement a été effectuée. Il ressort de cette étude, que le 800 m est une épreuve a part dans le demi-fond, compte-tenu d'une participation prépondérante du métabolisme anaérobie mis en jeu lors de cette course. Les spécialistes de cette discipline possèdent des caractéristiques anthropométriques et physiologiques significativement différentes par rapport au reste de la population du demi-fond (sujets plus grands et plus lourds, avec des vo#2max plus faibles, mais plus économiques aux vitesses de course élevées). Sur l'ensemble des spécialités on observe que vo#2max représente un élément déterminant de la performance, ainsi d'ailleurs que la v 1a4 et la vma. En revanche, l'économie de course (ec) étudiée en tant que paramètre isole n'est pas associée a la performance. L'étude de vo#2 a des puissances sous-maximales a permis de mettre en évidence que celui-ci évoluait de manière curvilinéaire lorsqu'on se rapprochait des vitesses de course maximales ainsi que lorsqu'on se rapprochait des allures de marche. Enfin, l'entrainement au cours d'une saison a montre une évolution significative de vo#2max et de v 1a4 (p<0,001). En revanche, ec n'est pas modifiée. Cependant, ec combinée a vo#2max entraine une amélioration significative de la vma, paramètre hautement corrélé avec la performance a partir du 1500 m. En conclusion, ce travail confirme la prépondérance de certains paramètres physiologiques nécessaires a la réalisation de performances en demi-fond. L'entrainement de type fractionne semble le plus approprie pour développer ces facteurs déterminants

  • Titre traduit

    Physiological responses in middle-distance runners during a training season


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Annexes : 71 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.