Etude des systemes cellulolytique et hemicellulolytique d'un champignon du rumen caecomyces communis (sphaeromonas communis sensu orpin) cultive en fermenteur de deux litres

par CORINNE GERBI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de G. PRENSIER.

Soutenue en 1994

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Caecomyces communis, champignon phycomycete anaerobie strict du rumen, a ete cultive en fermenteur de deux litres, dans des conditions de ph, de temperature, d'agitation et de debit de gaz carbonique controlees. L'influence de la nature du milieu de culture (milieux lowe et orpin), du mode operatoire (avec ou sans renouvellement du milieu) et de la nature de la source de carbone utilisee (glucose, cellobiose, glucose + cellobiose, glucose + cellobiose + foin de ray grass) sur la cinetique de production et la repartition, entre cellules et milieu, des enzymes cellulolytiques et hemicellulolytiques de c. Communis a ete etudiee. Les meilleures conditions de culture sont en milieu de lowe renouvele contenant du glucose et du cellobiose. Les caracteristiques physico-chimiques et biochimiques des differentes polysaccharide et glycoside hydrolases ont ete determinees. Les resultats montrent que les sept enzymes sont bien adaptees au milieu particulier qu'est le rumen. Des essais de purification ont ete realises. Differentes techniques de chromatographies: par echange d'anions en basse pression et fplc (fast protein liquid chromatography) et d'affinite blue sepharose, et d'adsorption (adsorption sur avicel cellulose ou sur des adsorbants mineraux) ont ete utilisees. Nous avons pu mettre en evidence l'existence de trois proteines portant chacune les trois activites glycosidasiques (b-d-fucosidase, b-d-glucosidase et b-d-xylosidase). De meme, il existerait au moins deux proteines portant l'activite xylanasique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 P.
  • Annexes : 166 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.