Détermination de la cinétique de résorption de biomateriaux par des méthodes physiques globales et analyse ponctuelle des gradients par la méthode nucléaire P. I. X. E.

par Frédéric Braye

Thèse de doctorat en Sciences physiques, physique nucléaire

Sous la direction de J.-L. Irigaray.

Soutenue en 1994

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le remplacement de tissu ou organe humain par des biomateriaux constitue un probleme, certes difficile, mais dont l'importance et l'interet justifient les efforts necessairement pluridisciplinaires qui y sont consacres. Dans ce travail nous avons etudie deux produits de substitution osseux: l'un le corail est un produit naturel dont l'interet pour un tel emploi a ete demontre par des travaux anterieurs menes au sein de notre equipe, l'autre l'hydroxyapatite est un produit de synthese: sa presence sous forme de microcristaux dans le squelette humain justifie son usage a de telles fins. Du corail naturel et de l'hydroxyapatite synthetique ont ete implantes, apres sterilisation, dans des femurs d'ovins. A des delais reguliers, nous avons extrait des femurs les implants pour etudier la cinetique de transformation minerale elementaire des deux substituts osseux. Par la methode nucleaire pixe (particles induced x-ray emission) nous avons, pour la premiere fois, mesure a differents intervalles de temps apres implantation, le profil le long d'une coupe transversale des concentrations des produits mineraux. La repartition en elements mineraux (ca, p, sr, zn, fe) dans l'implant et dans le site receveur et, notamment a l'interface, a permis de montrer que la cinetique de resorption du corail est beaucoup plus rapide que celle de l'hydroxyapatite et que l'attaque osseuse n'est pas volumique mais centripete. Parallelement, des mesures de concentration globale, en fonction du temps d'implantation, par spectrometrie a emission atomique a couplage inductif ont confirme les resultats de la methode d'analyse pixe concernant la cinetique de resorption des implants. En complement, des mesures par diffraction des rayons x et par activation neutronique, avec des neutrons thermiques, ont permis respectivement d'effectuer un controle cristallographique satisfaisant des echantillons avant et apres sterilisation et de verifier si aucune contamination due au traitement ou a la fabrication des implants n'etait decelee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 50 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Blaise Pascal. Département de physique. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : PN131
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.