Déformation récente et actuelle des Alpes occidentales : mise en évidence, caractérisation et quantification par analyse géomorphologique et comparaison de nivellements

par Xavier Darmendrail

Thèse de doctorat en Sciences de la terre

Sous la direction de Gilles Menard et de Marc Tardy.

Soutenue en 1994

à l'Université Savoie Mont Blanc .


  • Résumé

    La convergence des plaques africaine et eurasienne, a la vitesse de 1 cm/an, fait des alpes une chaine de collision active. Nous cherchons a caracteriser et quantifier les deformations superficielles traduisant cette activite dans les alpes occidentales francaises, au sud de chambery, du pliocene a l'actuel. Deux approches complementaires sont mise en uvre: la geomorphologie pour l'analyse de la deformation finie et la comparaison de nivellements realises a 80 ans d'intervalle pour l'etude de la deformation instantanee. Par l'analyse geomorphologique, nous avons mis en evidence l'existence de mouvements tectoniques qui s'expriment sous la forme d'une extension a deux composantes, longitudinale (qui affecte le socle) et transversale (plus superficielle), qui controle l'origine de grandes vallees alpines (gresivaudan, basse maurienne, basse romanche). L'extension longitudinale se maintient depuis le miocene superieur (mouvements verticaux de 2000 m au cours des derniers 7 ma). En revanche, compte tenu des marqueurs utilises, on n'enregistre la tectonique transversale que depuis l'interglaciaire riss-wurm (mouvements verticaux d'environ 150 m au cours des derniers 65000 ans). Nous interpretons l'extension comme une consequence de la surrection generale de la region etudiee. Plusieurs phenomenes semblent contribuer a cette surrection : le chevauchement crustal de belledonne depuis le miocene ; un bombement regional d'origine mantellique depuis le miocene superieur; le rebond post-glaciaire, dont la contribution actuelle a la surrection regionale semble faible. Les principaux mouvements verticaux actuels mis en evidence par les comparaisons de nivellements sont la surrection des massifs de la chartreuse (1,5 mm/an) et du vercors (1 mm/an), et celle du massif cristallin de belledonne (1 a 1,5 mm/an) par rapport a l'avant-pays. Les mouvements instantanes les plus importants sont situes dans le devoluy et au se de belledone (0,8 a 1,9 mm/an par rapport a l'avant-pays). Des mouvements localises (<0,7 mm/an) sont egalement mis en evidence, l'accident le plus actif reconnu a ce jour dans les alpes se situant le long de l'eau d'olle (2,5 mm/an). Ces mouvements instantanes actuels peuvent resulter de la combinaison des effets de la tectonique et du delestage glaciaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-216 p.-annexes)
  • Annexes : Bibliogr. p. 204-216

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T CHAM 1995 DAR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.