Contribution a l'etude geologique d'une partie occidentale de l'ile de java, indonesie; stratigraphie, analyse structurale, et etude quantitative de la subsidence des bassins sedimentaires tertiaires. Approche de la geodynamique d'une marge continentale active au droit d'une zone de subduction

par NOERADI DARDJI

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de JEAN PAUL RAMPNOUX.

Soutenue en 1994

à Chambéry .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La presente etude, faite sur la region occidentale de l'ile, a eu pour but de mieux connaitre l'evolution geodynamique de la plaque superieure au cours du tertiaire, en s'appuyant sur la cinematique des deux plaques en convergence. Au cretace superieur et au paleocene, la subduction est oblique avec un mouvement s-n pour la plaque indo-australienne subductee. Il se cree alors sur la plaque superieure, outre un arc insulaire volcanique oriente ne-sw, un bassin intra-arc oceanise provoque par le jeu de failles decrochantes senestres de direction n30-40e. Ce bassin marginal se ferme a l'eocene moyen (43 ma) avec un ecaillage du fond ultrabasique et le depot du melange a blocs de la formation ciletuh. Cette fermeture se produit au moment ou le continent du sud-est asiatique commence a pivoter vers le sw en raison de la collision de l'inde avec l'eurasie. A l'oligocene superieur-miocene inferieur, un nouvel arc volcanique, de direction e-w, s'edifie sur la partie meridionale de l'ile sur l'ancienne cicatrice du bassin marginal, alors que la rotation de la plaque eurasienne cesse vers 20 ma. Le volcanisme se poursuit jusqu'a la fin du miocene moyen (14 ma) avec la creation d'un petit bassin intra-arc le long du couloir cimandiri-bayah. Par contre, dans le bassin nord-occidental de l'ile, une subsidence rapide se declenche a l'oligocene superieur (23 ma) accompagnant le fonctionnement de horsts et de grabens meridiens. A partir du miocene superieur, la vitesse de la plaque indo-australienne augmente de 4 a 7 cm par an. Ce phenomene provoque le deplacement vers le nord de l'axe volcanique qui prend sa position actuelle, ainsi que la deformation des bassins de cimandiri-bayah et nord-occidental, situes respectivement au sud et au nord de ce nouvel axe. Au droit du couloir de cimandiri-bayah, apparait une contrainte regionale compressive n25-30e qui fait rejouer en mouvement senestre les anciens accidents n70-80e, qui decoupent le soubassement du bassin. Trois regimes compressifs decrochants paralleles, obliques et perpendiculaires a l'accident majeur, ont ete mis en evidence. Par ailleurs, a ce decrochement, est associee la creation d'un bassin de type pull a part dans le golfe de pelabuhanratu a partir du miocene superieur (10 ma) avec une subsidence rapide. D'un autre cote, a cette contrainte compressive, sont associes des plis et des chevauchements sur la bordure sud du bassin nord-occidental. Il en resulte une subsidence lente de type flexural


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 253 P.
  • Annexes : 172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.