Contribution à l'étude géologique de l'ile de Sumba. Apports à la connaissance de la géodynamique de l'archipel indonésien oriental

par Chalid Idham Abdullah

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Paul Rampnoux.

Soutenue en 1994

à Chambéry .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Sumba appartient au groupe méridional des iles de la province de Nusa Tenggara Timur (ntt) située au sud-est de l'archipel oriental indonésien, à proximité de l’Australie. L’ile, à croûte continentale amincie, se trouve à la charnière entre le système de subduction de la sonde à l'ouest et le système de collision entre l’Australie et l'arc de banda, à l'est. Plus précisément, elle est en position d'avant-arc au même titre que les bassins sous-marins de Java, de Lombok et de Savu au front des arcs volcaniques de la sonde et de banda occidental. Cette position singulière a donné lieu à de nombreuses interprétations quant à son origine première (australienne, eurasienne, intra-téthysienne, gondwanienne puis eurasienne ?). Le présent mémoire est le fruit d'études stratigraphiques, structurales et cartographiques issues de quatre années de terrain, aidées des données de 18 datations 40 k/40 ar et de 15 analyses chimiques. Quatre cycles sédimentaires ont été reconnus : - un cycle crétacé supérieur - paléocène, représenté par des dépôts marins à apports turbiditiques (formation lasipu), associes à deux épisodes volcaniques majeurs: santonien - campanien et maastrichtien - danien. Le magmatisme de type orogénique calco-alcalin est celui d'un arc insulaire. - un cycle paléogène représenté par des dépôts volcano-sedimentaires et néritiques associés à un épisode volcanique assez continu, allant du lutetien au rupelien. Là également, le magmatisme est de type orogénique calco-alcalin d'arc insulaire. - un cycle néogène largement transgressif caractérisé rapidement par des dépôts de mer profonde. Des turbidités à éléments volcaniques sont contemporaines d'une tectonique synsedimentaire, également reconnue dans les bassins voisins de Lombok et de Savu par les campagnes océanographiques. L’origine du detritisme volcanique est discutée. L’ile appartient au bassin d'avant-arc du système de subduction de la sonde - un cycle quaternaire caractérisé par des terrasses récifales soulevées depuis 1 m. A à raison de 0,5 mm par an. D’un autre côté, la tectonique de Sumba est très simple, sans plissements intensifs, montrant ainsi qu'elle n'a jamais été impliquée, au moins du crétacé supérieur au néogène, dans un système de collision majeure. Bien au contraire, mis à part un épisode compressif minime à la fin du paléogène, l'ile a été soumise constamment à un régime distensif. Les prémices de la collision australienne se font néanmoins sentir par la surrection quaternaire, marquée par un bombement avec des failles d'extrados. La synthèse des données précédentes et des données paleomagnetiques et océanographiques permet de conclure que l'ile de Sumba, depuis le crétacé supérieur, appartient à la plaque eurasienne sous laquelle se subducte la plaque indo-australienne. Appartenant à l'arc volcanique correspondant jusqu'au paléogène et étant proche, paleogeographiquement parlant, du bras ouest des celebes et du sud-est de Bornéo au crétacé supérieur - paléocène dont elle partage les facies et le magmatisme, elle dérive ensuite vers le sud avec le front de la marge asiatique. Elle se retrouve dans sa position actuelle au néogène, participant alors au bassin d'avant-arc avec Lombok et Lavu. Sa surrection quaternaire, transversalement à ce bassin, est liée à la collision de l’Australie passant en sous-charriage, immédiatement à l'est, sous le domaine de banda, au droit de l'ile de Timor.

  • Titre traduit

    Contribution to the geological study of Sumba island. Contribution to the knowledge geodynamic of the eastern Indonesian archipelago


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 306 P.
  • Annexes : 239

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.