Catalyseurs bifonctionnels a base de sulfure de nimo dans la zeolithe hy : application a l'hydrocraquage

par MOHAMMED EL QOTBI

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de D. CORNET.

Soutenue en 1994

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'hydrocraquage du n-heptane necessite un catalyseur bifonctionnel. Dans les catalyseurs examines ici, la fonction acide est apportee par une zeolithe hy et la fonction hydrogenante est assuree par un sulfure de ni et/ou mo. On montre qu'il est plus avantageux d'introduire les metaux ni et mo dans la zeolithe afin de reduire la distance site acide-site hydrogenant. La conversion de l'heptane, en presence de dimethyldisulfure comme agent sulfurant, est etudiee dans un reacteur integral sous pression d'hydrogene (8 mpa) et a 250-450c. La conversion du benzene mesuree simultanement avec celle de l'heptane evalue directement la fonction hydrogenante. Nous nous interesserons particulierement a la selectivite dans la transformation du n-heptane. Pour ameliorer la selectivite en heptanes isomeres on a module l'acidite de la zeolithe en la desaluminant. Le taux maximum d'isomeres obtenu sur nos catalyseurs est 15%. Ceci est du a l'insuffisance de la fonction hydrogenante car dans le cas ideal ce taux atteint 60%. Les isomeres sont formes davantage par le mecanisme pcp (protonation cyclopropanique) que par alkyl shift. Quant au craquage de l'heptane, il resulte principalement de la coupure d'un ion carbenium c#+#7. Il y a aussi une contribution d'un mecanisme bimoleculaire. Sur le catalyseur le moins acide (nimo/hy-17) la conversion du n-heptane baisse aux temperatures intermediaires. Ce phenomene se retrouve sur un melange mecanique de zeolithe hy et de nimo/al#2o#3. Une etude cinetique a montre que l'anomalie de conversion etait due a un empoisonnement des sites de la zeolithe par des produits de la reaction de l'heptane, plutot qu'a la grande distance entre les deux types de sites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 110 P.
  • Annexes : 51 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.