Modeles probabilistes et frittage en phase liquide

par JEAN-LOUIS QUENEC-H

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Michel Coster.

Soutenue en 1994

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La croissance de la phase refractaire dans des alliages lourds biphases (wc-co, tic-co, w-(ni,fe) et tic-ni), elabores par frittage en phase liquide a ete etudiee. Deux types d'analyses ont ete mis en parallele. Une approche classique utilisant les parametres stereologiques a d'abord ete choisie. L'evolution de ces parametres montre clairement une croissance de la phase refractaire avec le temps de recuit. Les granulometries lineaires permettent de conclure a une evolution stationnaire de la taille des grains des le debut du recuit. Les lois de dehoff ont ensuite permis d'evaluer la valeur de l'exposant de la cinetique de frittage et l'energie d'activation apparente du systeme wc-co. La deuxieme methode d'analyse, plus originale, a consiste en l'utilisation de modeles probabilistes pouvant decrire des structures complexes. La phase wc du cermet wc-co peut ainsi etre representee par un modele booleen a grains primaires poissoniens. Les parametres de ce modele ont permis d'evaluer les parametres thermodynamiques du systeme qui sont en bon accord avec ceux obtenus a partir des parametres stereologiques. Un renseignement supplementaire tres important est aussi obtenu a partir des parametres du schema booleen: le nombre de connexite dans r#3, n#v(x). Les autres modeles testes sur wc-co, mosaique bicolore de poisson et modele de feuilles mortes, ne donnent pas de resultats probants. Aucun des modeles testes ne concorde de facon satisfaisante avec les alliages w-(ni,fe), tic-ni et tic-co, bien que, dans ce dernier cas, une modelisation par un modele booleen a grains spheriques permet d'obtenir des renseignements qui n'avaient pas ete detectes par l'analyse stereologique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 P.
  • Annexes : 124 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : L-05/94/MM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.