La dynamique de la friche dans l'utilisation de l'espace agricole : méthode et résultats : le cas du pays d'Auge

par Nathalie Fer

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Roger Calmès.

Soutenue en 1994

à Caen .


  • Résumé

    En 1986, le comite économique et social de Basse-Normandie prévoit la libération de 300. 000 hectares de terres agricoles en 10 ans, touchant particulièrement le Pays d'Auge. Une traduction possible dans ce terroir fragilisé est l'apparition de la friche. Les évolutions économiques, supra-regionales, la démographie et les handicaps propres au Pays d'Auge trouvent leur écho dans la multitude de réflexions sur la friche, sans que pour autant se dégage d'explication globale des évolutions observées. Les enquêtes de terrain, l'interprétation de photographies aériennes, et la télédétection satellitaire, par leur complémentarité, concourent a une approche multi-aspect et multi-échelle, dans laquelle la partie évaluation tient une place importante. Cette approche met tout d'abord en évidence les limites de la télédétection pour localiser la friche dans un bocage serre, et débouche sur une proposition de méthode d'utilisation de cet outil. Elle conduit également à l'identification de facteurs physiques et surtout humains, agissant a plusieurs échelles d'espace et de temps, concurrents ou coopérants, aboutissant à une stabilité à long terme de la surface en friche. Cette stabilité reflète le phénomène d'"estran agro-sylvicole" qui généralise le concept de P. Brunet. Enfin, au travers des scénarios esquissés, il apparaît que l'évolution de l'utilisation des terres ne s'inscrit pas seulement dans le cadre de l'espace agricole, mais s'insère parmi les mutations de l'espace rural, plus large.


  • Résumé

    In 1986, the comity economique et social of Basse-Normandie foresees that 3000 square kilometers of agricultural lands will be freed during the following ten years, and particularly in the Pays d'Auge. In this already brittle country, fallow lands may appear. Over-regional economic trends, demography, and Pays d'Auge specific disadvantages are referred to in the numerous previous works, but no comprehensive explanation of the observed evolution of fallow lands arises. On-site surveys, aerial photographs analysis and satellite remote sensing are the complementary basis of a multi-view, multi-scale approach in which assessment takes a substantial place. This approach first shows up limits of remote sensing in detecting fallow lands where meadows are narrow with hedges in fence. From this, a method for remote sensing is suggested. Second, this approach leads to physical and mainly human factors, competing or cooperating, on several time and space scales. Their long term result is a steady surface of fallow lands. This reflects a phenomenon named "estran agro-sylvicole" generalizing P. Brunet concept. The outlined scenarios show that agricultural space is a framework too narrow to encompass land use evolution. Rural space is a wider and more convenient framework

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (338 f, ?? f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque-cartothèque de l'UFR Sciences économiques Gestion Géographie et Aménagement des territoires.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GPHEN 166 (1)
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N RB I d 2 27557 1
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N RB I d 2 27557 2
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EVST FER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.