Modelisation de la technologie uniplanaire par la methode des differences finies. Application au couplage et au filtrage

par ERIC RIUS

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Serge Toutain.

Soutenue en 1994

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette etude est d'apporter une contribution a la modelisation et a la valorisation de la technologie uniplanaire. Elle s'inscrit dans le cadre d'une politique de recherche organisee au l. E. S. T au sein duquel differentes etudes sont engagees sur ce sujet actuellement. Misant sur le caractere peu dispersif de la technologie uniplanaire, nous avons engage une etude utilisant une methode statique tres souple d'emploi, permettant de traiter des structures a geometrie complexe. Le memoire de these comprend cinq parties. La premiere partie est consacree a la modelisation de structures a deux dimensions, il s'agit essentiellement de lignes de transmission. Nous decrivons les modeles analytiques existant et la methode des differences finies. Nous comparons differents resultats obtenus par l'une et l'autre des methodes sur differents exemples. La seconde partie traite de la modelisation de structures a trois dimensions. Nous exposons de quelle maniere appliquer la methode des differences finies a la caracterisation et a la modelisation de discontinuites. Les resultats sont compares a des mesures effectuees sous pointes. Nous consacrons les parties iii et iv a quelques applications realisees en technologie uniplanaire et etudiees a l'aide de la methode des differences finies. La souplesse de conception des dispositifs en technologie uniplanaire se retrouve notamment au niveau des couplages entre lignes et l'on peut montrer qu'il est possible d'obtenir de grandes variations du coefficient de couplage. Nous avons exploite cette propriete pour realiser des coupleurs 3 db a large bande et des filtres a bande etroite. Les coupleurs et les filtres etudies ne peuvent fonctionner sans ponts a air qui malheureusement se pretent mal a une industrialisation. Nous envisagerons donc dans la cinquieme partie la possibilite de realiser des ponts dielectriques se pretant mieux a une fabrication en serie. Ce travail nous permet de jeter les bases d'une nouvelle technologie integree que l'on appelle technologie uniplanaire multicouche entierement integree. Nous presentons l'approche de mwdelisation associee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 246 P.
  • Annexes : 129 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.