Mythe et représentation de la femme dans les oeuvres romanesques d'Andrée Chedid

par Xinyu Hu

Thèse de doctorat en Littérature contemporaine

Sous la direction de Denise Martin.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Andree chedid n'appartient a aucune ecole, a aucun courant. Son ecriture est sienne, unique : communication entre l'ego et l'autrui, alliance des histoires et des legendes, combinaison de l'orient et de l'occident, recherche du naturel et de la transparence. Le theme du lieu de la terre se situe constamment au centre de l'imagination chedidienne. Comme les heroines n'arrivent plus a vivre dans l'espace clos ou elles vivaient traditionnellement, elles cherchent a en sortir pour atteindre a un lieu ou se realiser. En tant qu'espace ouvert, la ville offre toutes les qualites de la vie dynamique. Les fleuves et la mer suggerent aux femmes l'amour, la purete et le courage. Les figures chedidiennes du temps sont dessinees par des lignes paralleles representant des composants antithetiques de l'existence humain : le jour et la nuit, l'ame et la chair, la vie et la mort. En gardant certaines techniques traditionnelles du recit, andree chedid organise les structures d'apparence et de profondeur de sa fiction, lesquelles s'etablissent sur une base symbolique du chiffre trois. La position du narrateur parait d'autant plus importante qu'elle determine les dispositions temporelles du recit. En ce qui concerne le style, l'art chedidien se manifeste par son expressivite et sa diversite. Les mots, les phrases et les figures sont utilises avec soin pour creer une ecriture sensible et transparente.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 317 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.