Effets de l'ATP exogène sur la prolifération des cellules musculaires lisses artérielles en culture et caractérisation des récepteurs purinergiques P2 impliqués

par Rabé Malam-Souley

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales

Sous la direction de Claude Desgranges.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Dans des conditions pathologiques ou interventionnelles, l'ATP peut être libéré, au niveau de la paroi artérielle, par les cellules sanguines et les cellules pariétales. Le but de ce travail est d'identifier le rôle de l'ATP dans la genèse d'atteintes artérielles (athérosclérose ou resténose après angioplastie) mettant en jeu la migration et la prolifération des cellules musculaires lisses artérielles (CML). Nous avons entrepris d'étudier les effets de l'ATP exogène sur la prolifération des CML en culture et d'en étudier les mécanismes. Dans un premier temps, il a e��té démontré que l'ATP exogène induit, au niveau des CML en culture, plusieurs réponses liées à l'activation mitogène (production des phosphatidylnositides, augmentation du calcium intracellulaire libre, expression de gènes dépendants du cycle cellulaire). Cette étude montre que l'ATP n'induit qu'une progression limitée des CML en culture, jusqu'en milieu de la phase G1 du cycle cellulaire. Par contre une stimulation transitoire par l'ATP induit une progression plus soutenue des CML en phase G1 : les CML ainsi activées deviennent plus réceptives à l'action de facteurs de progression (insuline, PDGF), suggérant que l'ATP peut être assimilé à un facteur de compétence favorisant la prolifération des CML. La seconde étape de notre travail a permis de démontrer que seuls les récepteurs P2u et P2y sont impliqués dans l'induction des réponses liées à l'activation mitogène des CML artérielles en culture et que l'acquisition de l'état de compétence est lié à la fixation de l'ATP aux récepteurs P2u de la CML. Ce travail montrant que l'ATP exogène pourrait intervenir sur un processus-clé de la genèse des lésions intimales, la prolifération des CML artérielles, en se liant aux récepteurs P2u et P2y reste cependant à compléter puisque les CML, suivant leur état phénotypique, répondent différemment aux différents agonistes des récepteurs P2, suggérant ainsi une modulation de l'expression de ces récepteurs.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In pathological or interventional conditions, exogenous ATP can be released by arterial smooth muscle cells (SMC), endothelial cells, or by blood cells such as platelets or erythrocytes. The aim of this work was to identify the role of ATP in the genesis of arterial lesions (atherosclerosis and restenosis) by studying the effects of ATP on proliferation of arterial SMC and to determine some of the mechanisms involved in these responses. In a first time, we demonstrated that exogenous ATP induced several cell responses (inositol-phosphate hydrolysis, cytosolic calcium release, cell cycle dependent gene expression) involved in mitogenic SMC activation. These studies suggested that ATP induced a limited cell cycle progression of SMC in culture from the quiescent state G0 to the middle of the G1-phase of the cell cycle. After a transient stimulation by ATP, this agonist induced a more sustained cell cycle progression through the G1-phase. So, ATP could be considered as a competence factor that makes SMC more sensitive to other factors such as insulin or PDGF, and could contribute to their proliferation. In a second time, we demonstrated that ATP-induced mitogenic responses were mediated via P2y- and P2u purinoceptors. The study demonstrated that exogenous ATP could play a key role in the genesis of atherosclerosis and restenosis, however, this work must be completed since responses of SMC to preferential agonists of P2u- and P2y-purinoceptors were different according to the phenotypic state of arterial SMC, suggesting that SMC responses to ATP might be different in normal and pathological arteries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 1994-318
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3700
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Bordeaux 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.