Etude génétique du couplage entre réponses comportementales et neuroendocriniennes d'adaptation

par Nathalie Castanon

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales

Sous la direction de Michel Le Moal.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Toute perturbation de l'homéostasie du milieu intérieur, quelle qu'en soit l'origine entraîne de la part de l'organisme une réaction adaptative. Elle se traduit par une réponse comportementale et une activation neuroendocrinienne, qui sont fréquemment cosélectionnées dans des modèles animaux psychogénétiquement sélectionnés. Ces derniers pourraient donc constituer de bons outils pour étudier l'influence génétique sur la réactivité émotionnelle et les mécanismes du couplage entre traits comportementaux et neuroendocriniens. L'étude des lignées de rats Roman, qui ont été sélectionnées sur la base de leurs performances en évitement actif, nous a ainsi permis d'établir le rôle respectif des facteurs génétiques et d'environnement dans le contrôle de la réactivité psychobiologique de ces animaux. De plus, ils présentent d'autres caractéristiques comportementales et neuroendocriniennes qui peuvent être séparées en deux groupes. En effet, les rats Roman High Avoidance présentent de bonnes performances en évitement actif signalé et une faible réactivité de la prolactine et de la rétine à un stress émotionnel, quel que soit leur âge. Ces variables comportementales et neuroendocriniennes semblent présenter une hérédité polygénique et être couplées par un mécanisme central commun, sous le contrôle de facteurs génétiques. Cependant, d'autres différences psychobiologiques (augmentation de la réactivité de l'axe corticotrope et diminution de la réactivité locomotrice au stress) ne sont pas systématiquement retrouvées et peuvent présenter "spontanément", ou après exposition à un stress, des processus de maturation. Ces derniers se mettent en place chacun à leur rythme propre et de façon différentielle en fonction de la lignée, les Roman Low Avoidance étant les plus sensibles. Les rats Roman pourraient donc être un excellent modèle pour identifier les cibles centrales des facteurs génétiques impliquées dans la réponse adaptative et pour étudier les interactions entre les facteurs génétiques et d'environnement contrôlant le couplage entre les réponses comportementales et neuroendocriniennes d'adaptation.


  • Résumé

    The adaptative response to environmental challenges involves both behavioral changes, and neuroendocrine adjustments, that are frequently coselected in genetically selected models. Therefore, these animal models provide an inestimable tool to study the genetic influence on emotional reactivity and the mechanism of link between behavioral and neuroendocrinetraits. The study of the Roman rat lines that have been genetically selected on the basis of their active avoidance performances, has allowed us to establish the respective role of genetic and environmental factors in the control of the psychobiological reactivity of these animals to stress. These rats also present other behavioral and neuroendocrine characteristics that can be separated into two groups. Indeed, the Roman High Avoidance (RHA) rats present high avoidance performances and blunted prolactin and renin reactivity to an emotional stressor, whatever their age. These behavioral and neuroendocrine variables show a polygenic inheritance pattern, and might share a common regulatory mechanism, under genetic control. In contrast, other psychobiological differences (adrenocortical axis reactivity and locomotor reactivity to stress) are not regularly found, and display spontaneously maturation processes. Each of them shows its own rhythm. Moreover, these maturation processes can be precipitated by previous stress exposure, with Roman Low Avoidance (RLA) rats being extremely sensitive to stress-induced depression. Therefore, Roman rat lines may be an excellent model to identify central nervous system targets of genetic factors, and to study the interactions between genetic and environmental fctors controlling the coupling between behavioral and neuroendocrine adaptive functions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 f

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé - Josy Rieffers.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 1994-284
  • Bibliothèque : Université Paris Cité - Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1102
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Bordeaux 1994

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994BOR28284
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.