Conscience du trouble chez le malade psychiatrique (insight, attente et engagement therapeutiques, compliance au traitement) : échantillon de 61 cas, dont 52 deprimes, hospitalisés volontairement en psychiatrie

par Claire Normand

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Marc Louis Bourgeois.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Objectif : la difficulté de prendre conscience de son trouble est souvent évoquée chez les patients psychiatriques. Les auteurs anglo-saxons ont étudié "l'insight", essentiellement chez les psychotiques, et ont montré sa multi-dimentionnalité, sans consensus quant à sa définition et son évaluation. Notre thèse a cherché a évalué la conscience du trouble ("insight") chez des sujets déprimés, ses relations avec le type de dépression, la sévérité de la pathologie et les donne��es anamnestiques. Méthode : 61 sujets, hospitalisés volontairement, dont 52 déprimés, ont été évalués à l'aide d'un questionnaire personnel sur la conscience du trouble, l'attente et l'engagement thérapeutiques et la compliance au traitement, à l'entrée et à la sortie de l'hospitalisation. Prallèlement, ils ont été cotés à des échelles d'évaluation standardisée de l'humeur, de l'anxiété et des fonctions cognitives. Résultats : la conscience du trouble (CT) à l'entrée était proportionnelle au degré d'anxiété des patients. CT et attente thérapeutique étaient positivement liées entre elles, et à l'évaluation des fonctions cognitives. La CT était meilleure, quand des sujets possédaient une bonne conscience de leur troubles antérieurs, et une bonne conscience des troubles d'autrui. La CT était inversement corrélée au nombre total d'hospitalisations psychiatriques antérieures. Une tentative de suicide récente était associée à une différence de prise de conscience du trouble au cours de l'hospitalisation. Type et sévérité de la dépression étaient indépendants des scores de la CT. La CT à l'entrée ne permettait pas de prédire l'amélioration thérapeutique. Conclusion : les patients déprimés n'avaient pas tous une bonne conscience de leur trouble, celle-ci étant essentiellement reliée aux données amamnestiques. Elle a été évaluée a�� partir d'un questionnaire personnel, d'une bonne cohérence interne. La conscience du trouble, sans définition ni évaluation consensuelles, reste un phénomène complexe et multidimensionnel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 276 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 247-264

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Fort-de-France, Martinique). Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : WM 140 NOR
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMT BX%94-3061
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Bordeaux 1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.