La formulette de tradition orale et ses modes d'appropriation par l'enfant en milieux scolaires ordinaire et spécialisé

par Françoise Peypoudat

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Pierre Clanché.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En s'appuyant, d'une part sur l'analyse du dispositif semantique, phonematique et rythmique de la formulette de tradition orale et d'autre part, sur l'etude des differents modes d'appropriation de cette formulette par l'enfant en milieux scolaires ordinaire et specialise, cette these soutient l'idee d'une interdependance entre les processus de la transmission de la formulette, sa reproduction et l'appropriation du savoir. Il ressort que l'utilisation de cette formulette, qui se caracterise par la capacite a reproduire le "rythme enfantin", reperable dans la situation de "ploufage", est le resultat d'une serie d'actes d'appropriation successifs par l'enfant mettant en relation le corps, la voie sensorielle oraleaurale et le rythme qui portent l'empreinte de l'etayage fourni par la mere a son enfant il s'ensuit que l'etude des disparites constatees entre le milieu ordinaire et le milieu specialise montre que l'utilisation ou pas de la situation de ploufage est subordonnee son seulement a l'histoire du sujet mais encore a celle de son parcours scolaire. Plus precisement, cette these a permis de restituer le fonctionnement mental de l'enfant dans l'articulation de l'affectif et du cognitif en mettant en lumiere l'importance de la dynamique de ses conflits relationnels afferents a son experience emotionnelle dans la sphere cognitive.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(511 f.); 30 cm

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTE 1994/4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.