L'état administratif au Burkina Faso : administration et régimes politiques (1983-1993)

par Augustin Loada

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean de Gaudusson.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 1 , en partenariat avec Institut d'études politiques de Bordeaux (Pessac, Gironde) (autre partenaire) et de Centre d'étude d'Afrique noire (Pessac, Gironde) (autre partenaire) .


  • Résumé

    A la lumiere de la politique administrative sankariste, il apparait que les politiques administratives en afrique buttent sur un point aveugle, l'etat administratif, un systeme politique dans lequel la bureaucratie et ses agents occupent une position dominante. En effet, entre 1983 et 1987, on assiste a un retournement puisqu'on observe une erosion de la domination bureaucratique. La "classe bureaucratique" voit les bases de sa domination ebranlees, aussi bien dans ses ressources materielles, symboliques ou coercitives, au profit d'une domination charismatique et populiste incarnee par le leader de la revolution burkinabe, sankara. A contrario, la politique de reconciliation de son successeur, compaore, qui a remplace la politique de mobilisation du regime sankariste, s'est soldee par un retour du pendule, par la revanche de la domination bureaucratique depuis 1987. La thematique de la modernisation administrative qui a fait irruption dans le champ politique a partir de 1991 dans le sillage de la thematique de la democratisation, apparait comme le nouveau repertoire de legitimation d'une elite bureaucratique qui ne peut plus se legitimer par l'ideologie du developpement dans la mesure ou elle a completement echoue dans ce domaine. Aussi tente-t-elle de capter les ressources de l'ajustement institutionnel impose par les bailleurs de fonds qui, a travers une cooperation administrative concurrentielle, poursuivent leurs propres enjeux.


  • Résumé

    The implementation of sankara's administrative policy point to the fact that administratives policies in africa face to serious problems such as administrative state i. E. A political system in which bureaucracy and its agents are dominants. Indeed the period 1983-1987 we witnessed a reversal in this trend, characterised by the erosion of bureaucratic domination. The state class foundations weakened insofar as material, symbolic or coercives resources are concerned to the benefit of the charismatic and populist domination of sankara the leader of burkina faso revolution. On the contrary his successor compaore's politics of reconciliation which replaced sankara regim's politics of mobilization marks a swing towards bureaucratie domination evident since 1987. In the wake of democratisation thematic administrative modernisation thematic that erupted on the political scene since 1991, there appears to be the new repertoire of legitimating discourse of the bureaucratic elite who can no longer sustain the failed ideology of development. Thus they are trying to secure the resources flowing from institutional adjustment policies imposed by sponsors, who themselves have their own agendas relating to the competitive administration cooperation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (555 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%94-43
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.