Caractérisation quantitative de l'amorçage et de la propagation en corrosion sous contrainte ; approche d'une modélisation phénoménologique

par Olivier Raquet

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Didier Desjardins.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une etude purement phenomenologique de la fissuration par corrosion sous contrainte a ete entreprise a partir du couple acier inoxydable austenitique z 2 cn 18. 10/solution aqueuse de mgcl#2 a l'ebullition. Apres des essais de traction lente a vitesse d'allongement imposee, l'exploitation des informations morphologiques (forme des fissures et repartition de leurs tailles) a permis de proposer une formulation analytique des vitesses d'amorcage et de propagation. Cette representation a conduit a la caracterisation quantitative de l'influence de la vitesse d'allongement de l'eprouvette et de l'effet d'inhibiteurs de corrosion sur les phases d'amorcage et de propagation des fissures. Elle peut egalement etre utile a la recherche des mecanismes de fissuration en servant de crible pour la determination des etapes cinetiquement limitantes: en effet, aucune hypothese a caractere mecaniste n'a ete necessaire a son etablissement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 132 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 94.B-1202
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 94.B-1202
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.