Les communautés suprabenthiques bathyales de la marge sud du canyon du Cap-Ferret (golfe de Gascogne)

par Marta Elizalde Arriaga

Thèse de doctorat en Océanographie

Sous la direction de J.-C. SORBE.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude, realisee dans le cadre des programmes suprabath et ecomarge a pour but de connaitre la structure des communautes suprabenthiques bathyales (sous-estimees jusqu'a present), la reproduction en milieu profond et la reponse benthique aux flux particulaires dans la marge sud du canyon du cap-ferret (golfe de gascogne). Deux traineaux suprabenthiques ont ete utilises pour la premiere fois dans la recolte de la faune suprabenthique bathyale: leur differente efficacite ainsi que leur specificite dans l'echantillonnage sont ici consideres. Parmi les 240 especes recensees appartenant a divers groupes zoologiques (mysidaces, amphipodes, cumaces, isopodes, tanaidaces, decapodes, euphausiaces et poissons), 11 sont probablement nouvelles pour la science ; d'autre part, le golfe de gascogne est une nouvelle aire de repartition geographique pour 5 especes. Chaque structure morphologique de la marge continentale possede des groupes zoologiques indicateurs ; ainsi, sur la zone etudiee du talus atlantique, les groupes dominants sont les isopodes, mysidaces et amphipodes. Une analyse quantitative met en evidence l'existence de deux communautes: celle des sites a-b (400 et 700 m) et celle du site c1000 m) ; la bathymetrie et le sediment seraient deux facteurs susceptibles de controler la repartition des crustaces suprabenthiques. Aux sites a et b se produit une evolution saisonniere traduite en une augmentation de la densite avec leur maxima en juillet et septembre respectivement. La biologie des populations bathyales est etudiee a travers la dynamique de populations et le mode de nutrition: ainsi, chez le mysidace boreomysis megalops et chez l'isopode munnopsurus atlanticus la reproduction est continue dans un milieu dit relativement stable. M. Atlanticus est une espece foraminiferivore, qui mange preferentiellement des foraminiferes agglutinants ; ceux-ci sont un important echelon dans la chaine trophique pour leur grande valeur nutritive et biomasse elevee: ils constituent la nourriture des producteurs secondaires tels que m. Atlanticus

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 94.B-1123
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 94.B-1123
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.