Contribution au développement des méthodes d'analyse spectrale haute résolution et temps-fréquence pour l'analyse de signaux de mesures de surface équivalente radar, SER, non stationnaires

par Jean-Marc Ros

Thèse de doctorat en Instrumentation et mesures

Sous la direction de Mohamed Najim.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La proportion d'energie electromagnetique que recoit un radar d'une cible eclairee depend d'une grandeur caracterisant le degre de reflectivite globale de la cible appelee surface equivalente radar (ser). La mise en uvre des methodes d'analyse du signal (techniques d'imagerie radar) permet alors d'identifier les principales zones reflechissantes de l'objet etudie en supposant que la signature radar de la cible verifie un modele: le modele de points brillants. Neanmoins, dans le cas d'une caracterisation large bande, ces techniques ne sont plus adaptees. Ce memoire presente une methodologie d'analyse de signaux de ser non stationnaires. Elle est basee sur la combinaison de deux approches d'analyse spectrale: l'approche temps-frequence et l'approche haute resolution. Ces nouvelles methodes sont bien etablies en analyse spectrale mais leur emploi conjoint afin de mieux analyser les signaux de ser est une nouveaute. Les outils temps-frequence utilises (transformees de fourier a court terme, de wigner ville et en ondelettes) permettent de detecter les zones de stationnarite du signal. Les methodes haute resolution choisies (prony, music) ameliorent la discrimination spatiale des points brillants. La transposition de ces methodes pour analyser des signaux frequentiels a incidence fixe est aisee. En revanche, elles ne sont pas adaptees a des signaux regulierement echantillonnes en angle. L'approximation petits angles habituellement realisee est souvent insuffisante. On montre alors qu'il est necessaire de focaliser les donnees afin d'obtenir une localisation peu biaisee des points brillants. Cette operation semble toutefois colorer le bruit de mesure. On illustre enfin l'amelioration apportee par cette nouvelle methodologie d'analyse sur des signaux de mesures issus de chambre anechoique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 94.B-1093
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 94.B-1093
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.