Application des techniques implicites-explicites de la dynamique transitoire a la simulation numerique en mise en forme des metaux

par LAHSEN BOULMANE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Claude Gelin.

Soutenue en 1994

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le memoire envisage les possibilites d'application des methodes de calcul de la dynamique transitoire en mise en forme des metaux, particulierement en emboutissage. Pour ce faire, plusieurs methodes d'integration temporelle directe implicites et explicites sont presentees: methode des differences finies centrales, methode de newmark, methode de bossak et methode de hilber-hughes-taylor, pour des problemes en dynamique transitoire en grandes deformations elastoplastiques. Plusieurs elements finis sont presentes et adaptes aux calculs dynamiques: l'element q4 a un seul point d'integration avec controle des modes a energie nulle, les elements c#0 a 3 ou 4 nuds de coque a integration mixte des composantes de cisaillement transverse. En ce qui concerne les conditions de contact et de frottement, plusieurs methodes sont presentees: methode de penalisation, methode de lagrange et ses derivees. Une methode explicite de projection dynamique est proposee pour le contact et pour le frottement ainsi qu'une nouvelle approche pour la modelisation d'un effort constant sur le serre flan. Enfin de nombreux resultats numeriques correspondant a des simulations d'operations d'emboutissage industrielles illustrent le memoire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 89 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.