Proprietes des proteines kinases et etude de la regulation des activites atpasique et pyrophosphatasique du tonoplaste d'acer pseudoplatanus

par CLAUDINE TROSSAT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. PUGIN.

Soutenue en 1994

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres avoir caracterise les proteines kinases et leurs proteines cibles associees au tonoplaste de cellules isolees d'acer pseudoplatanus, nous avons cherche a savoir si les activites atpasique et pyrophosphatasique de la membrane vacuolaire etaient regulees par un mecanisme de phosphorylation/dephosphorylation. Douze polypeptides au moins du tonoplaste sont phosphoryles in vitro et in vivo (115, 94, 73, 61, 54, 51, 42, 38, 37, 31, 29 et 27 kda). Le tonoplaste contient differentes proteines kinases, ca#2#+-dependantes, ca#2#+-independantes, utilisant pour substrat specifiquement l'atp, specifiquement le gtp ou indifferement l'atp ou le gtp. Des proteines kinases a gtp sont activees par l'atp probablement par phosphorylation. Les proteines kinases a atp sont ca#2#+-dependantes ou ca#2#+-independantes alors que les proteines kinases a gtp sont ca#2#+-independantes. L'inefficacite de la calmoduline et des antagonistes de calmoduline indique que ces proteines kinases ne sont pas calmoduline-dependantes et qu'elles ne contiennent pas de domaine calmodulin-like comme la proteine kinase ca#2#+-dependante sequencee chez le soja (harper et al. , 1991). L'activite de ces proteines kinases n'est pas dependante des nucleotides cycliques. Leur association a la membrane vacuolaire suggere qu'elles sont phospholipides-dependantes. Hormis le calcium, l'activite des proteines kinases du tonoplaste pourrait etre regulee par le ph et l'osmolarite du cytoplasme. Aucun argument experimental n'est en faveur d'une regulation de l'activite de la pyrophophatase par phosphorylation/dephosphorylation et son inhibition par le ca#2#+ releve probablement d'interactions avec le mg#2#+ qui est un effecteur allosterique de l'enzyme. En revanche, l'inhibition de l'activite atpasique vacuolaire par la staurosporine et la mise en evidence d'une phosphorylation du polypeptide regulateur 54 kda de l'enzyme sont de bons arguments en faveur de la regulation de l'activite de l'atpase du tonoplaste par phosphorylation/dephosphorylation. La forme phosphorylee de l'enzyme serait la forme inactive, la forme dephosphorylee la forme active


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 123 P.
  • Annexes : 200 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.