Contribution a l'etude de la croissance d'escargots du genre helix : influence de facteurs de l'environnement. nutrition et composition biochimique. controle neuro-endocrine

par ANNETTE GOMOT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de L. GOMOT.

Soutenue en 1994

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail concerne l'etude des facteurs exogenes et endogenes qui conditionnent la croissance des escargots, en relation avec la composition biochimique du corps. Apres avoir precise l'action de la duree de la photophase, de la temperature et de la densite de population au cours de l'elevage d'helix aspersa maxima (h. A. M. ), l'etude de la nutrition a permis de reduire considerablement le temps necessaire pour obtenir des animaux de taille commercialisable et/ou des reproducteurs. Deux avancees importantes ont ete possibles, d'une part grace a l'utilisation de poudre de lait pendant la phase du premier age ou nursery et d'autre part grace a la decouverte de l'effet stimulateur de la croissance de l'algue lithothamnium calcareum. Deux aliments, l'un specifique de la nursery, l'autre convenant pour la croissance et la reproduction ont ete mis au point. La composition biochimique des especes comestibles de gasteropodes pulmones stylommatophores peut varier en fonction de l'espece, de l'alimentation et de leur provenance (elevage ou nature). Nos resultats apportent des renseignements originaux concernant la valeur nutritionnelle des differentes especes et leur physiologie comparee. L'analyse des proportions de proteines, acides amines, lipides, glucides et mineraux a ete completee par une etude approfondie du cuivre et du zinc dans la nourriture et le corps: ces deux metaux peuvent etre bioaccumules, dans le pied et les visceres pour le cuivre et dans les visceres pour le zinc. Des ablations microchirurgicales suivies de reimplantations de parties du cerveau montrent que ce sont des cellules du mesocerebrum des ganglions cerebroides (gc) qui controlent la croissance d'helix aspersa aspersa (h. A. A. ). Des xenogreffes de gc d'autres escargots du genre helix sont tolerees par l'hote, ce qui revele la parente biochimique de l'hormone de croissance de ces especes. Entre genres differents, les xenogreffes ne sont pas tolerees et sont inefficaces. La plus forte restauration de la croissance d'h. A. A. , apres extirpation des cellules du mesocerebrum, est obtenue par greffe cerebrale de gc d'h. A. M. En plus des reactions immunocytologiques positives connues a des serums diriges contre differents peptides de vertebres, il a ete mis en evidence des substances apparentees a l'insuline bovine dans les cellules neurosecretrices du mesocerebrum. Le role eventuel des substances apparentees a l'insuline est discute a la lumiere des connaissances bibliographiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,258 P.
  • Annexes : 255 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.