L'enracinement dans l'œuvre romanesque de Bernard Clavel : constantes et évolutions

par André-Noël Boichat

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jacques Houriez.

Soutenue en 1994

à Besançon .


  • Résumé

    Le thème de l'enracinement dans l'œuvre de Bernard Clavel passe d'abord par une géographie sentimentale construite autour de trois régions principales : celle de Lyon, celle du Jura et celle du nord-Canada. A cette géographie sentimentale correspond une histoire sentimentale : pour chaque région, mais de façon différente, le romancier remonte jusqu'au passe lointain du XVIIe et XVIIIe siècle. Cet enracinement passe obligatoirement par le travail. Apres le travail de l'artiste, premier d'entre les travaux, apparaissent d'abord les métiers de la terre qui cèdent la place ensuite aux métiers artisanaux, ceux du bois en particulier. Ils sont toujours l'expression des facultés créatrices de l'homme et leur but ne doit jamais être d'accumuler des profits. Les valeurs attachées aux terroirs et aux métiers sont transmises pas la famille en premier lieu, puis, en second lieu, au fur et à mesure que l'importance de celle-ci diminue, par une communauté élargie. Notre travail s'attache à montrer comment évoluent ces thèmes les uns par rapport aux autres et comment Bernard Clavel romancier cherche à représenter la vie des hommes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (III-351 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.347-348.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1994.1022
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 214361
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.