Diffusion et holographie de la peau en lumière blanche : recherche de méthodes pertinentes pour une caractérisation sans contact

par Laurent Bernardet

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur

Sous la direction de Gilbert Tribillon.

Soutenue en 1994

à Besançon .


  • Résumé

    Ce travail a pour objectif de déterminer les conditions théoriques et les dispositifs expérimentaux donnant accès au relief cutané (les rides en particulier), in vivo et sans contact, au moyen d'un outil intégré, portable et utilisable en environnement de test cosméto-clinique. Pour cela, le plan est structuré en trois parties : 1. L'étude de l'influence des coefficients optiques de la peau sur son aspect visuel et photographique et sur la qualité des mesures de réflectance. Une modélisation nouvelle de la réponse de la peau, grâce à la convolution de la figure d'éclairement en surface par une "Réponse Impulsionnelle de Rétrodiffusion", a été proposée. Cette RIR dépend à la fois des coefficients d'absorption et de diffusion dans le volume du matériau. 2. L'étude des conditions d'application aux rides des méthodes optiques d'acquisition du relief. En particulier l'utilisation des techniques de projection de franges a été validée sur des moulages de peau, ce qui permet d'accélérer considérablement les temps de traitement par rapport aux méthodes habituelles à balayage. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 299-[20] p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. [13] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.1994.149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.