Evolution de l'expression des trois sous-unites des neurofilaments in situ et en cultures primaires. Induction d'autoanticorps diriges contre les neurofilaments par des greffes intracerebrales

par Katia Haddad

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. BRACHET.

Soutenue en 1994

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les neurofilaments (nf) sont constitues de trois sous-unites: nf-h, nf-m et nf-l, de poids moleculaires apparents 200,150 et 70 kda. Ils determinent le diametre axonal ; cependant, un grand nombre d'inconnues subsistent quant aux fonctions cellulaires des nf, dont l'accumulation accompagne un ensemble de situations neurodegeneratives. La premiere partie de ce travail aborde l'organisation en polymeres des sous-unites des nf au cours du developpement pre- et post-natal. Des formes solubles phosphorylees des nf-h et nf-m sont regulierement detectees pendant cette periode. Elles pourraient etre associees aux microtubules labiles et persistent pendant le developpement postnatal, pour disparaitre chez l'adulte. L'etude de l'expression des nf dans divers types de cultures de neurones primaires a ete abordee dans une seconde partie. Des formes solubles de nf-h et nf-m sont egalement detectees dans ces conditions. L'expression des sous-unites de nf en culture de neurones est regulable par divers agents extracellulaires ; l'expression de nf-h est induite par le naftidrofuryl, une drogue affectant la survie et le metabolisme neuronal in situ et en culture. Par ailleurs, la mise en culture de cellules granulaires de cervelet de rat demontre que les nf sont exprimes progressivement dans ces conditions, alors qu'in situ, les memes cellules contiennent au mieux de faibles proportions de nf immatures, soulevant l'hypothese d'un controle direct de l'expression des nf in situ par l'environnement tissulaire. La derniere partie explore la participation des nf-h et nf-m au repertoire autoimmun. La greffe intracerebrale de cellules pc12 induit la production d'autoanticorps diriges contre nf-h, nf-m et contre des molecules de cellules pc12 de poids moleculaire de 60-65 kda, ainsi que des proteines d'autres tissus dont les keratines. Les serums des rats greffes reagissent avec les nf et d'autres structures exclusivement neuronales en cultures mixtes de neurones et de cellules gliales


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 P.
  • Annexes : 447 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.