Etude du processus d'elimination des cellules malignes lors des therapies de differenciation par induction de l'apoptose

par CYNTHIA CALABRESSE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de P. Villa.

Soutenue en 1994

à Amiens .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous presentons dans cette etude deux agents differenciants, un ester monosaccharidique de l'acides butyrique, le monacetone glucose-3-butyrate (mag=3but) et un derive de la vitamine a, l'acide tout-trans retinoique (atra), qui peuvent, en plus de leur effet differenciant, inhiber la proliferation cellulaire mais aussi induire l'apoptose dans certaines cellules myeloides leucemiques humaines. Dans une premiere partie, nous avons etudie l'induction de l'apoptose par ces deux agents dans quatre lignees myeloides leucemiques d'origine humaine: les lignees myeloblastiques hl-60 et kg1, la lignee promonocytaire u-937 et la lignee promyelocytaire nb4. Nous avons constate une induction de l'apoptose dans les lignees hl-60 et u-937, cependant les lignees kg1 et nb4 se sont revelees resistantes a cette induction de l'apoptose. De facon a savoir quels parametres pouvaient influencer l'entree en apoptose de ces cellules, nous avons etudie le cycle cellulaire, l'induction de la differenciation et l'expression des proteines bcl-2, p53 et c-myc. L'apoptose observee etait toujours associee a un blocage en g1 du cycle cellulaire, l'expression des proteines p53 et c-myc n'a pas influence l'entree en apoptose de ces cellules, par contre, le niveau d'expression de la proteine bcl-2 a ete un bon parametre pour predire la sensibilite a l'apoptose de ces lignees. Dans une deuxieme partie, nous avons cherche a savoir si l'elimination des cellules leucemiques, lors du traitement des leucemies aigues myeloblastiques de type 3 (lam3) par l'atra pouvait s'expliquer par une induction de l'apoptose dans ces cellules. Bien que nous ayons observe une baisse de l'expression de la proteine bcl-2 en presence d'atra, nous n'avons cependant jamais observe l'induction de l'apoptose. Neanmoins, l'apoptose a pu etre declenchee dans ces cellules en presence d'un inhibiteur de la topoisomerase ii, l'etoposide. Ces resultats ont demontre la complexite du processus apoptotique qui depend non seulement du type cellulaire, mais aussi du signal initiateur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 P.
  • Annexes : 437 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.