Salaire minimum et emploi

par Nicolas Skourias

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Gilbert Benhayoun.

Soutenue en 1994

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Le salaire minimum est en effet suppose, lorsqu'il est effectivement fixe a un niveau superieur au salaire d'equilibre de marche, diminuer, d'une part, l'emploi des travailleurs dont la rpoductivite est jugee insuffisante au regard de leur qualification ou de leur experience professionnelle. Et d7autre part, la profitabilite de certaines activites de main-d'oeuvre, notamment dans le secteur des services. Ces critiques doivent cependant etre nuan cees. L'analyse theorique montre que les incidences du salaire minimum sur l'emploi restent en grande partie indeterminees du fait de la nature complexe de la relation emploi-salaire. Le salaire minimum peut ainsi bien diminuer qu'augmenter l'emploi. Les travaux empiriques etrangers effectues pour determiner l'impact du salaire minimum sur l'emploi viennent confirmer cette indetermination. Ils ne parviennent pas a des resultats concluants et ne permettent dons pas de repondre aux questions que la theorie laisse elle-meme en suspens. Cela tient essentiellement aux resultats contradictoires des etudes les plus recentes, surtout nord-americaines, qui n'arrivent plus a deceler d'effets ou qui revelent un effet positif. Les verifications empiriques francaises qui se sont principalement interessees aux jeumes viennent renforcer cette incertitude. Leurs resultats ne permettent pas de deceler un impact significatif et suffusamment solide du smic sur l'emploi et le chomage des jeunes. Les estimations additionnelles que nous avons effectuees sur la periode 1968-1990 parviennent a la meme conclusion.

  • Titre traduit

    Minimum wage and employment


  • Résumé

    The minimim wage is sipposed, when it is setting above the market-clearing wage, to reduce the employment opportunities of low-productivity workers and the profitability of some labour intensive activities, especially in the services sector. However. These critics has to be moderated. The theoritical analysis shows that the minimum wage disemployment effects are partly ambiguous because of the complexity of wageamployment relationship. In fact, the minimum may have adverse or favorable effects on employment. The foreign empirical evidences confirms this indeterminations. They lead to inconclusive results and do not solve the questions that theory it self left unanswered. This is due to the contradictory results of recnet north-american studies which have found no negative impact of have revealed a positive effect. The french empirical research, especially interestated in the youth case, strengthens this uncertainty. It suggest that the minimum wage (smic) hasn't any significant and discernable impact on youth labor market. The additional estimations we made over the 1968-1990 period lead to similar conclusions. They indicate a strong and high impact of smic on youth unemployment, but the latter do not conform with the low and weak impact of smic on youth employment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 260 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 1699/A-B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1271-1994-26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.