Evolution supergène de l'or riche en palladium de la Mine de Maquiné, Quadrialtère Ferrifère, Minas Gerais, Brésil

par Cesar A. Chicarino Varjao

Thèse de doctorat en Physique et chimie de la Terre

Sous la direction de Fabrice Colin.

Soutenue en 1994

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    L'objectif de cette etude est de comprendre le comportement de l'alliage au-ag-pd dans un milieu lateritique superficiel. L'etude de terrain a montre que la roche hote est une bif (banded iron formation) du type lac superieur et la mineralisation en or est de type hydrothermal, non sulfuree. L'etude petrologique indique que les particules d'or les plus alterees (cavites de dissolution), correspondent au facies isalterite superieure (friable) qui n'est pas le plus evolue, mais qui presente la porosite la plus importante, par rapport aux autres facies d'alteration. Les analyses realisees en microsonde electronique (composition chimique et cartographie d'elements) revelent que les particules neoformees sont pures, l'or representant plus de 97% de l'alliage. Leur teneur en argent apparait toujours plus important (<1,5%) que celle du palladium (<0,1%), meme si la particule primaire etait a l'origine plus riche en palladium. Ces resultats sont confirmes par l'approche thermodynamique qui montre que la solubilite de l'alliage au-ag-pd est directement proportionnelle a la teneur en palladium

  • Titre traduit

    Supergene evolution of palladium gold from maquine mine, minas gerais, bresil


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2201/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.