Influence d'additifs cristallins basiques sur les propriétés d'un lubrifiant

par François Broszniowski

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Roland Boistelle.

Soutenue en 1994

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A l'heure actuelle, certains lubrifiants pour moteurs marins diesels contiennent de l'acetate de calcium, dont le role est de neutraliser les residus acides issus de la combustion des fuels. Cet additif est introduit dans l'huile sous forme de cristaux, par un procede de cristallisation en emulsion avec evaporation de solvant. Notre objectif est de mettre en evidence si les proprietes du lubrifiant peuvent etre ameliorees en substituant tout ou partie de l'acetate de calcium par un autre sel. En remplacant seulement 5% de l'acetate, la stabilite et la filtrabilite de l'huile ne sont, en general, pas modifiees, car ces deux proprietes dependent surtout de la morphologie et de la taille des cristaux. En revanche, la tenue thermique et les proprietes anti-usure dependent fortement de la nature chimique du sel de remplacement. En remplacant tout l'acetate par du carbonate de potassium ou de sodium, la tenue thermique est beaucoup amelioree. La masse de depot forme en cokefiant l'huile sur un banc de cokefaction peut etre divisee par quatre. On montre que c'est l'oxydation de l'huile qui est responsable en grande partie de la formation du depot. Une analyse systematique de ces depots par microscopie electronique et electrophorese capillaire, ainsi que le suivi de l'oxydation de l'huile par infrarouge, montrent que cette oxydation est fortement reduite en presence d'ions carbonates. Ceux-ci interviennent dans les mecanismes de l'oxydation en promouvant la formation de composes aromatiques. Pour savoir si la substitution de tout l'acetate par du carbonate de potassium est realisable dans le procede actuel de fabrication du lubrifiant, nous avons etudie l'ebullition de gouttelettes de solution aqueuse de carbonate dispersees dans l'huile. Nous montrons qu'avec ce nouvel additif, la surchauffe necessaire a la nucleation de bulles de vapeur d'eau est plus grande et que la formulation du tensioactif doit etre modifiee

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2132/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.