Modélisation du choix de l'échange : du marché à la hiérarchie : une reconsidération de O.E. Williamson

par Philippe Stempert

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Guilhon.

Soutenue en 1994

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    Cette these s'inscrit dans le programme de recherche de l'economie des couts de transaction initie par williamson, autour de la conception des couts comparatifs de production et de direction determines par le degre de specificite necessaire a la transaction. Apres une representation du modele heuristique et de son pendant (riordan et williamson (1985), notre recherche s'attache, a travers une approche critique, a integrer dans le choix entre le marche et la hierarchie des elements qui faisaient jusqu'alors defaut a savoir structure de marche et prix. De meme, l'echec du modele originet (non-atteinte des objectifs definis) conduit a definir de nouveaus protocoles du choix de l'echange, en particulier par la definition d'un seuil de rentabilite de l'echange et d'une zone d'incertitude organisationnelle. Les conclusions auxquelles nous arrivons conduisent a depasser l'ancrage neoclassique du modele en introduisant les phenomenes d'apprentissage et une conception evolutionniste de la firme. Cette adoption se resume dans la definition de contraintes de production et d'organisation qui se determinent autour des capacites de la firme a apprendre et de la nature du bien echange qui deviennent alors le coeur de la transaction. La specificite de l'actif ne determine plus la forme de l'echange, elle contribue a sa realisation.

  • Titre traduit

    Exchange choice modelisation : from market to hierarchy, o.e. williamson revisited


  • Résumé

    This thesis takes place in the research agenda of the transaction costs economics. It focuses on williamson's works on asset specificity and comparative costs of production and governance. After the presentation of this model and its extension (riordan and williamson (1985), we attempt tp integrate, in the choice between market and hierarchy, some external factors like market structure and price. The model failure (doesn't match its objectives) conducts us to define a new protocol of choice : transaction break-even point and organizational uncertainty area. The conclusions imply first the introduction of learning and the firm's conception of the evolutionary theory and second the abandon of the neo-classic reference. The definition of production and organizational constraints illustrates this adoption. These last one are determined by the learning capacity of the firm and the item nature which become the the transaction core. Asset specificity no longer determines the transaction procedure, it contributes to its realization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 419 p.
  • Notes : THESE NON CORRIGEE
  • Annexes : Bibliographie.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th.560
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Chênes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TE AIX 2 1994 STE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.