Estimation de la durée et processus attentionnels : étude comportementale et électroencéphalographique chez l'homme

par Laurence Casini

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Françoise Macar.

Soutenue en 1994

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre des etudes sur la perception des durees breves (ici, 0,5 a 4 secondes) realisees en conditions prospectives, c'est-a-dire lorsque le sujet sait a l'avance qu'un jugement temporel va lui etre demande. Trois experiences comportementales nous ont permis d'etudier l'effet de l'attention sur les jugements de duree. Les sujets devaient realiser simultanement deux taches, l'une temporelle (discrimination de durees) et l'autre non temporelle (discrimination d'intensites lumineuses), tout en controlant la quantite d'attention accordee a chacune. Les resultats ont montre que les performances temporelles diminuent lorsque la quantite d'attention accordee a la tache non temporelle augmente, et que cette chute de performance est essentiellement due a une sous-estimation de la duree. Cet ensemble d'experiences apporte ainsi des arguments en faveur de l'existence d'un processeur specifiquement devoue au traitement des informations temporelles et utilisant des ressources attentionnelles pour fonctionner de maniere efficace. Les effets attentionnels pourraient agir au niveau du codage de la duree ou du stockage de la duree en memoire. Dans un second groupe d'experiences, nous avons enregistre l'activite cerebrale electrique des sujets au niveau du lobe frontal. L'objectif etait de determiner si certaines aires corticales sont particulierement actives lorsqu'un traitement temporel est effectue. Le principe des deux experiences realisees etait de comparer les activites enregistrees en reponse a des stimuli physiquement equivalents a partir desquels les sujets realisaient une tache temporelle (reproduction ou discrimination de durees) ou une tache non temporelle (resolution d'anagrammes). Une analyse topographique des donnees a permis de mettre en evidence l'implication de certaines aires prefrontales dans le traitement des informations temporelles. Par ailleurs, nous avons montre l'existence d'une relation entre le niveau d'activite enregistre et le degre de precision du sujet. Ces donnees electrophysiologiques s'ajoutent ainsi aux resultats comportementaux pour suggerer l'existence d'un traitement de la duree per se

  • Titre traduit

    Duration estimation and attentional process: a behiavioral and eeg approach by human


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [210] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 180-191

Où se trouve cette thèse ?