Expression de l'inhibiteur antiactivateur du plasminogène de type-1 (PAI-1) : chez l'homme, au niveau de l'hépatocyte, de la paroi vasculaire et du mégacaryocyte

par Nathalie Chomiki

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Roland Rosset.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des taux plasmatiques eleves de pai-1 sont lies a l'apparition de pathologies vasculaires et sont retrouves associes aux desordres metaboliques, predisposant au developpement de l'atherosclerose et caracterisant le syndrome d'insulinoresistance. Dans un premier temps, nous avons montre, au niveau de la lignee hepatocytaire humaine hepg2 rendue insulinoresistante, que la stimulation de la biosynthese du pai-1 par l'insuline est independante de la liaison de cette hormone a son recepteur membranaire. Cette induction est, en outre, inhibee en presence de metformine, une substance corrigeant l'insulinoresistance in vivo. L'origine du pai-1 n'ayant pas encore pu etre clairement etablie in vivo, nous avons recherche, dans un deuxieme temps, les types cellulaires impliques dans la production de cet inhibiteur, au niveau de differents tissus humains, par hybridation in situ et immunohistochimie. Nous avons montre que le pai-1 etait exprime, au niveau du foie et de vaisseaux normaux, provenant de territoires vasculaires varies, par les cellules endotheliales. Une expression supplementaire de cette proteine est egalement retrouvee, au niveau des vaisseaux, dans les cellules musculaires lisses de la media et les pericytes des vasa vasorum. Enfin, dans le cas d'arteres atherosclerosees, nous avons decele une surexpression de pai-1 au niveau de l'endothelium des neovaisseaux infiltrant la paroi vasculaire, des cellules musculaires lisses de la media, ainsi qu'au niveau de cellules d'apparence mesenchymale disseminees dans l'epaississement intimal et vraisemblablement d'origine musculaire lisse. Enfin, nous avons pu prouver definitivement que le pai-1 plaquettaire, probablement implique dans la stabilisation du thrombus, etait synthetise par le megacaryocyte


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 129-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 23230
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.