Statut de l'erreur dans la représentation des enseignants : effets sur la notation du travail de l'élève

par Gérard Amo

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean-Jacques Bonniol.

Soutenue en 1994

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les eleves faibles sont marques a l'echec par les erreurs qu'ils produisent. Les enseignants se liberent difficilement de leur attitude negative face a la production des erreurs. Lorsque les eleves ainsi marques ameliorent leurs competences scolaires, l'attitude de l'enseignant, ses comportements, la facon dont il note leurs travaux, tendent a les conserver dans le role d'eleves a echec. Le statut de l'erreur dans l'apprentissage doit donc etre revisite pour devenir un element de la reussite des eleves. La pratique d'une pedagogie dans laquelle l'erreur est utilisee au benefice de l'apprentissage n'est pas suffisante. Seule une participation active de l'enseignant a la construction du nouveau statut de l'erreur et de sa signification permet une modification des attitudes.

  • Titre traduit

    Status of error in the teachers' representation effects on the marking of the pupil's work


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 423 ff

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.