Le Bassin-versant du Sefid-Rud (Iran) : milieu naturel, érosion des sols et aménagement

par Mahmoud Habib Nejad-Roshan

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean Vaudour.


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude porte sur l'erosion des sols dans le bassin versant du sefid-rud (flanc sud du massif de l'elbourz), region semi-aride et contimentale. Des sols peu evolues occupent les hautes cretes. Les plateaux portent des sols isohumiques ou chatains plus evolues. Les sols sales sont localises sur les marnes. Les principales formes d'erosion sont dues au ruissellement diffus, au ravinement et aux mouvements de terrain. Elles se distribuent en fonction de l'etagement bioclimatique et surtourt des lithofacies. Les paysages de badlands caracterisent surtout les marnes gypseuses neogenes. La sedimentation dans la retenue de sefid-rud avoisine 56 millions de tonnes par an, soit une erosion moyenne annuelle de 10 tonnes hectare an. D'apres nos estimations, dans les zonnes de badlands de sarcham, l'erosion est plus elevee : entre 100 et 120 tonnes hectare an. L'homme a profondement modifie le couvert vegetal du bassin. L'erosion est aggravee actuellement par la poussee demographique et le developpement de la mecanisation agricole. L'amenagement du bassin versant, comme la reduction des pertes en terre, passe par la restauration du couvert vegetal.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 662
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.