Le créole de Guadeloupe : de l'oralité à l'écriture : [thèse soutenue sur un ensemble de travaux]

par Marie-Christine Hazaël-Massieux

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Robert Chaudenson.


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette these d'etat qui se presente sous la forme d'un ensemble de travaux dont la plus grande partie a ete publiee au cours des quinze annees precedentes, on entreprend d'examiner les divers problemes poses par le passage de l'oralite a l'ecriture pour les creoles : tres precisement ici, est decrite la situation du creole de la guadeloupe (antilles francaises). L'analyse sociologuistique des rapports entre creole et francais, la description de l'attitude des locuteurs engages dans une communication que l'on propose de decrire, au-dela du schema de diglossie classique, en termes de double continuum constituent le fondement indispensable pour la description des etapes d'amenagement de la langue. La proposition tres concrete d'un systeme de transcription tenant compte a la fois de la situation specifique des antilles et de la necessite de preserver une certaine redondance pour parvenir a une communication efficace se poursuit par l'etude de l'intonation et de ses fonctions grammaticales puis par une analyse de "l'unite de communication orale" (ou periode) qui, presente des caracteristiques souvent negligees dans l'approche des. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (162,4,7 ff., 315 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Laboratoire Parole et Langage (Aix-en-Provence). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T HAZ 94
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.