Aspects biologiques et électrophysiologiques de la communication olfactive chez Caryedon serratus : relations intraspécifiques : la phéromone sexuelle, et interspécifiques

par Mahamadou Chaibou Ibrahima

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Jean Pouzat et de Jean-Claude Biemont.

Soutenue en 1993

à Tours .


  • Résumé

    Caryedon serratus est un coléoptère bruchidae africain nocturne dont les larves consomment les graines de différentes légumineuses et ayant secondairement colonisé l'arachide. Une phéromone sexuelle produite par les femelles vierges induit une chémoanémotaxie positive des mâles (études comportementales et électrophysiologiques). Cette production commence lors du passage lumière-obscurité. Les mâles sont réactifs pendant toute la scotofraction. Une importante variabilité intra et inter-femelles est observée dans la production de phéromone sexuelle. Par ailleurs, plus une femelle provient d'un uf pondu par une mère âgée et a eu un développement long et plus elle devient tardivement attractive. Cette phéromone est synthétisée par des glandes épidermiques probablement situées dans les membranes intersegmentaires dorsale et ventrale de l'extrêmité du pygidium. Les mâles et les femelles sont sensibles aux odeurs de gousses et de feuilles de plantes-hôtes: bauhinia rufescens, piliostigma reticulatum, cassia sieberiana, tamarindus indica et arachis hypogaea auxquelles ils réagissent par un comportement locomoteur oriente (attraction). Des études électrophysiologiques de cet aspect ont montre une très bonne corrélation avec les études comportementales. De plus une plante non hôte, utilisée empiriquement pour protéger les stocks, boscia senegalensis, évoque un électroantennogramme mais aucune réaction locomotrice. Les perspectives ouvertes par ce travail sont également mentionnées.

  • Titre traduit

    Biological and electrophysiological aspect of olfactory communication in caryedon serratus : intraspecific relations : the sex pheromone and interspecific relations : the host plants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (110 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 99-110.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-1993-TOUR-4003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.