Trajectographie passive, observabilite et prise en compte des fausses alarmes

par Claude Jauffret

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Pierre-Yves Arquès.

Soutenue en 1993

à Toulon .


  • Résumé

    La trajectographie passive, contrairement a la trajectographie active, ne beneficie pas en general de mesures de distance. Les techniques d'estimation, forcement plus complexes et plus sensibles au bruit, necessitent l'assurance de l'observabilite de l'etat avant leur mise en uvre. On propose donc une etude originale de l'observabilite dans le cadre de la trajectographie passive, etude basee sur une representation pseudo-lineaire de systemes qui naturellement ne le sont pas. Les natures differentes des donnees disponibles a la sortie d'un systeme de detection (fausses alarmes et vraies detections) degradent de facon sensible les performances de la trajectographie. La prise en compte de cette non homogeneite, c'est-a-dire l'adaptation des methodes classiques a l'existence conjointe des fausses alarmes et des vraies detections, conduit a la construction d'estimateurs, a des calculs non standard de borne de cramer-rao et a une remise en cause de l'architecture des systemes de detection. Sur les exemples traites (azimuts seuls, frequences et azimuts, couples d'azimuts), les estimateurs du maximum de vraisemblance proposes se comportent comme des estimateurs efficaces


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 65 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-SCI/1996TOUL1
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.