Autoréférence et investissement dans l'environnement de l'animal. Approche psycho-éthologique des divergences sexuelles du comportement sociospatial du mouflon : [thèse en partie soutenue sur un ensemble de travaux]

par Michel Dubois

Thèse de doctorat en Psychologie animale

Sous la direction de Raymond Campan.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le principe psychologique que nous posons comme prealable a l'analyse ethologique et qui fonde notre demarche hypothetique est que l'animal ne vit pas dans un monde d'objets physiques ou sociaux dans le sens piagetien et que par consequent on ne peut definir sa cognition comme connaissance d'un objet absent. C'est l'animal par le sens qu'il vehicule comme partage qui constitue l'ordre implique dans toute la structuration de ce qu'il vit. Le sens, qui fait simplement qu'il y ait quelque chose plutot que rien, ou l'organisme est deja installe comme effet pour creer les designations possibles conduiraient a l'accord de significations. Celles-ci resulteraient d'investissements pouvant etre assimiles a l'idee qu'une signification particuliere a effectue certaines saillances formelles. Dans cette perspective l'espace physique et social de l'animal n'existerait que par l'effectuation de l'un et/ou de l'autre. Celle-ci serait induite par son activite perceptive et motrice. Sa connaissance se trouverait couplee avec ces activites par un processus recurrent. Nous avons essaye de montrer a partir d'une etude portant sur des mouflons que des faits generalement interpretes en terme de contraintes environnementales pouvaient supporter une analyse qui ne s'y limite pas. En partant de notre cadre theorique, les divergences du comportement sociospatial mises en evidence signifient que la relation a l'espace physique et social est sexuellement differente. Les caracteristiques des beliers et des brebis, respectivement la neotenie et la progenese produiraient une differenciation de la relation effectuant l'environnement. La signification de l'etendue s'en trouverait affectee puisque l'exprime ne serait pas le meme autant sur le plan du rapport au congenere que sur le plan de l'activite spatiale. Le decoupage de cette etendue en saillances significatives s'opererait selon un processus intrinsequement subjectif residant premierement dans le style d'experience de cet ongule herbivore et deuxiemement dans le vecu derivant des contraintes du developpement

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [2]-122-[113] p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.